Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Job dating : pourquoi les rencontres d'EDF profitent à tous ?

Rencontre avec Dominique Asselot, délégué régional emploi de EDF en Auvergne-Rhône-Alpes

25.10.2016

Être créateur d'emplois pour le territoire

Le groupe Électricité de France (EDF) a organisé plusieurs job datings en 2016, afin de permettre aux alternant(e)s qu'il forme de trouver des débouchés auprès des entreprises du secteur. Décryptage des bénéfices pour le groupe, les alternant(e)s et les entreprises du Grand Lyon.

Public cible : les personnes en alternance

En région Auvergne-Rhône-Alpes, EDF forme chaque année plus de 600 alternant(e)s à ses métiers : automaticiens, chaudronniers, ingénieur responsable de projets, etc. Un large panel d'emplois est concerné et autant de diplômes, du BTS maintenance industrielle ou mesure physique au baccalauréat professionnel électricité. Des compétences que le groupe embauchait jusqu'alors, car il devait faire face à une problématique de renouvellement générationnel.

Des profils qui profitent aussi aux prestataires

Dominique Asselot, délégué régional emploi de EDF en Auvergne-Rhône-Alpes, nous explique qu'aujourd'hui, EDF n'a plus forcément de postes à proposer à ses alternant(e)s.

Jusqu'en 2019, 25 % de nos embauches seront pourvues par des jeunes que l'on aura formé. Ils connaissent le métier, nos installations et notre niveau d'exigence. Et ils sont habilités à travailler sur des installations nucléaires.

Ce sont donc des compétences qui intéressent nos prestataires. D'où notre décision de les faire se rencontrer, via des job datings.

C'est de notre responsabilité sociétale. Pour eux, c'est un gain de temps car ils n'ont pas à les former, et cela représente une main d'œuvre opérationnelle immédiatement.

Retour sur investissement

Pour le groupe, le bénéfice est aussi au rendez-vous, dans un second temps.

Proposer ces personnes à nos sous-traitants, c'est la quasi-certitude de les retrouver ensuite rapidement comme prestataires dans nos centrales. Ils ont les habilitations pour y travailler et ce sont des gens qui ont toute notre confiance pour intervenir sur nos sites.

Ouverture à tous les métiers

C'est d'abord la thématique du nucléaire qui a été traitée en 2016 avec deux job datings :

  • Pierrelatte en juin (27 entreprises et 30 alternant(e)s présent(e)s) puis
  • Lyon en juillet (21 entreprises et 29 alternant(e)s).

En 2017, ce sont les secteurs de l'hydraulique puis du tertiaire qui devraient être concernés.

Les premières opérations ont bien fonctionné, nous avons donc prévu de les étendre à d'autres domaines afin que nos alternants profitent au plus grand nombre.

Soutien à l'emploi sur la Métropole de Lyon

Ces job datings sont une première étape dans la volonté d'EDF de former et d'accompagner les personnes jusqu'à l'emploi.

Il est de notre responsabilité d'entreprise citoyenne d'œuvrer pour la formation de tous les publics.

C'est en ce sens que nous avons signé une convention avec la Métropole de Lyon en juin 2016, dans laquelle figure un paragraphe insertion.

Notre volonté est de qualifier, toujours via l'alternance, des personnes éloignées du monde de l'emploi. Elles seront ensuite opérationnelles pour les PME et les TPE du territoire et nous organiserons en 2017 un job dating avec la CGPME pour proposer leurs compétences aux entreprises.

Lyon Pacte PME

EDF adhère à la plateforme Engagement Jeunes et à l'association Pacte PME. Implanté à Lyon, le groupe est également engagé dans la démarche locale Lyon Pacte PME.

Lyon Pacte PME et EDF s'engagent pour l'emploi dans le Grand Lyon : profitez de ces opportunités pour développer votre entreprise !

logo ONLYLYON Pacte PME