Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon et le projet européen Urbanbees, programme pour maintenir et augmenter la diversité des abeilles sauvages en milieux urbains et périurbains

  • English version
logo du projet européen Urbanbees
Durée du projet européen :

2010 - 2014

Thématiques traitées dans le projet européen :
  • Biodiversité,
  • Développement durable,
  • Espaces verts,
  • Planification urbaine.
Chef de file du projet européen :

Institut national de la recherche agronomique (INRA) d'Avignon et l'association Anthropologia (France)

Statut de Lyon dans le projet européen :

partenaire

Nom du programme européen :

LIFE+ Nature and Biodiversity

Autres partenaires du projet européen :

Villeurbanne (France), Université de Lyon (France), Natural History Museum of London (Royaume-Uni), Région Rhône-Alpes (France), Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (France), Botanic (France), Collonges-au-Mont-d'Or (France), Syndicat mixte des Monts d'Or (France), Maison Rhodanienne de l'Environnement (France), Grand Moulin de l'Yzeron (France), Grigny (France), Limonest (France), Meyzieu (France), Syndicat mixte du Rhône des Iles et des Lônes (France), Sainte Foy-lès-Lyon (France), Saint-Priest (France), VetAgro Sup (France), Marcy-l'Etoile (France), Compagnie Nationale du Rhône (France).

Budget du projet européen :

Coût total : 2 170 000.00 EUR
Financement européen : 1 081 528.00 EUR

L'objectif principal d'Urbanbees est la diffusion européenne d'un guide de gestion pour maintenir et augmenter la diversité et l'abondance des abeilles sauvages en milieux urbains et périurbains. 

Implication de Lyon dans le projet européen Urbanbees

 

 Tous les acteurs du projet Urbanbees, dont M. Bruno Charles, Vice-Président de la Métropole de Lyon en charge du Développement Durable, du Climat et de la Biodiversité, se sont réunis en mars 2015, dans les locaux de la Métropole afin d'évoquer le bilan du projet Urbanbees toute la richesse du programme, d'un point de vue pédagogique et politique.

Le programme s'est  déroulé de 2010 à 2014 dans la région Rhône-Alpes et en particulier dans le Grand Lyon. Différents sites urbains et périurbains ont été spécifiquement aménagés pour faciliter l'alimentation et la nidification des abeilles sauvages (hôtels et nichoirs). Un suivi permanent de ces sites permet désormais d'observer et d'étudier le comportement de ces populations d'abeilles afin d'affiner les connaissances et d'améliorer la gestion des ressources dont elles ont besoin.

Porté par Arthropologia (association de défense de l'environnement) et soutenu par la Métropole de Lyon, un nouveau programme de défense de l'abeille sauvage "Bees are life" pourrait voir le jour en 2016. Si le projet est retenu, il s'étalera sur une durée de quatre ans et tendra à divulguer  les savoirs en matière d'abeilles sauvage, au niveau international. De nombreuses villes européennes comme Londres (Royaume-uni), Barcelone (Espagne) et Amsterdam (Pays-Bas) souhaitent rejoindre Lyon dans cette démarche.

Contacts

Emmanuelle Willmann

Métropole de Lyon - Délégation développement économique, emploi et savoirs

responsable affaires européennes

Clémence Thibaut

Métropole de Lyon - Délégation développement économique, emploi et savoirs

chef de projets affaires européennes, correspondante à Bruxelles