Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon et le projet européen MC2CM, migrations ville à ville en Méditerranée

emblème de l'Union Européenne
Durée du projet européen :

2015 - 2018

Thématique traitée dans le projet européen :
  • Cohésion sociale.
Chef de file du projet européen :

International Center for Migration Policy Development (ICMPD)

Statut de Lyon dans le projet européen :

partenaire

Nom du programme européen :

Voisinage

Autre partenaire du projet européen :

Cités et Gouvernements locaux Unis (CGLU), UN Habitat, UN Refugies Agency (UNHCR), Lisbonne (Portugal), Madrid (Espagne), Turin (Italie), Vienne (Autriche), Tanger (Maroc), Tunis (Tunisie), Beyrouth (Liban), Amman (Jordanie)..

Budget du projet européen :

Coût total : 2 498 976.00 EUR
Financement européen : 1 999 180.80 EUR

L’objectif global du projet est de contribuer à une meilleure connaissance des « profils migratoires » de chaque ville partenaires du projet, d’échanger entre collectivités et de rechercher ensemble des solutions aux défis auxquelles les villes sont confrontés en terme de flux migratoires. Un accent particulier est mis sur l’intégration et l’inclusion, ainsi que sur l’accès des migrants aux droits et aux services.

Implication de Lyon dans le projet européen MC2CM

Lyon a accueilli en mai 2016 la rencontre de lancement officiel du projet en présence des financeurs et des villes partenaires. Outre l’accueil des partenaires internationaux, cette rencontre a permis en amont de réunir les acteurs locaux institutionnels (État, Métropole, Ville) sur la question des migrants. 

Les attentes lyonnaises par rapport au projet sont de plusieurs natures : 

  • définir le profil migratoire de l’agglomération : comment Lyon et la Métropole se sont constitués et enrichis par des arrivées de migrants?
  • doter pour la première fois de son histoire, l’agglomération   d’un profil migratoire qui permettra également de mettre en lumière des actions innovantes portées par la ville centre ou la Métropole et potentiellement « reproductibles » sur d’autres territoires métropolitains. 
  • préparer à l’échelle nationale, européenne et internationale, un plaidoyer politique sur la place et le rôle essentiel joués par les villes et les métropole sur les questions migratoires aux côtés des États.

Contact

Valérie De Rosa

Métropole de Lyon - Délégation développement économique, emploi et savoirs

chargée de mission coopération décentralisée