Relations internationales Lyon - Haute-Matsiatra (Madagascar)

rizière en Haute-Matsiatra (Madagascar)
Région du monde :

Afrique

Nom de la ville :

Haute-Matsiatra, région dont la ville centre est Fianarantsoa

Thématiques traitées :
  • Coopérations solidaires,
  • Eau et assainissement,
  • Gouvernance.
Année du 1er partenariat :

2006

Depuis 2006, la Métropole de Lyon et la Région Haute-Matsiatra (Madagascar) se sont engagées dans un partenariat visant à soutenir les politiques locales en matière d'accès à l'eau potable et d'assainissement durable.

Coopération Lyon - Haute-Matsiatra (Madagascar) en quelques dates

2006-2011 : le projet AGIRE

Soutenu par l'Union européenne et l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse, le projet AGIRE - pour l'amélioration de la gestion intégrée de la ressource en eau - est le fruit de cette coopération soutenue entre les deux collectivités.

Le bilan des actions menées entre 2006 et 2011 dans le cadre du projet AGIRE a révélé des résultats encourageants, avec notamment :

  • l'amélioration notoire de la gestion de la ressource en eau de la ville de Fianarantsoa (chef-lieu de la région Haute Matsiatra),
  • le raccordement de 10 000 personnes à un réseau d'eau et d'assainissement via la réalisation de chantiers d'infrastructures sur 6 communes et
  • la formation de ces communes pilotes à la maîtrise d'ouvrage eau et assainissement.

2012-2015 : le projet Cap'Eau

L'engagement de la Métropole de Lyon auprès des structures régionales et locales en Haute-Matsiatra s'est poursuivi avec le programme CAP'eau. L'objectif ? Consolider et développer les acquis du projet AGIRE.

Initié en 2012, CAP'eau s'est terminé fin 2015. Ce programme a été soutenu par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et l'Association internationale des maires francophones (AIMF), dans une logique de renforcement des capacités des acteurs locaux. Il a permis :

  • le soutien à la planification de l'exploitation des ressources en eau,
    • 9 Plans communaux de développement en eau et en assainissement (PCDEA) ont pu ainsi voir le jour ;
  • l'appui à la gestion et la rénovation des infrastructures existantes ;
  • le développement de l'accès à l'eau et l'assainissement :
    • 15 projets ont été réalisés pour plus de 60 000 bénéficiaires ;
  • la formation des acteurs du secteur, à savoir les autorités locales et les étudiants de l'université de Fianarantsoa.

2016-2021 : le programme Eaurizon

Le programme Eaurizon s'inscrit dans la continuité des précédents. Il a débuté en mars 2016 pour 5 années. Il porte sur des actions dans le domaine de l'eau et de l'assainissement, avec un volet important consacré à la protection de la ressource par la mise en place d'actions sur la gestion intégrée de la ressource en eau (GIRE).

Par rapport aux précédents programmes, 4 nouvelles communes ont été intégrées ce qui porte à 16 le nombre de communes partenaires.

Le programme repose sur 6 volets :

  • renforcer la gouvernance des collectivités locales sur les secteurs de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène ;
  • développer l'accès à l'eau potable ;
  • développer l'accès à l'assainissement et accompagner les populations dans l'amélioration de leurs pratiques liées à l'hygiène ;
  • préserver et partager les ressources en eau entre les différents usages ;
  • former et professionnaliser les acteurs secteurs ;
  • capitaliser et diffuser les outils et méthodes produits par le projet.

Ce programme est soutenu par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et Saur Solidarités.

2018-2021 : le programme 3F

Le programme 3F vise à améliorer durablement les conditions sanitaires et environnementales à Fianarantsoa en structurant la gestion des excrétas et des eaux usées. Il a commencé le 1er novembre 2018 et se terminera le 31 octobre 2021, soit une durée de 3 ans.

Le programme 3F est mis en œuvre en association avec le groupement SIA (bureau d'études français) et Pratica (organisation non gouvernementale Hollandaise), qui a déjà une forte expérience en la matière.

Ce programme œuvre pour le développement et la capitalisation de services et solutions d'assainissement innovants :

  • blocs sanitaires publics multi-services,
  • services de vidange hygiéniques,
  • valorisation des boues de vidange en engrais ou en énergie,
  • pilotage et contrôle de la filière de gestion des boues de vidange à l'aide d'une application mobile.

Les résultats du programme sont les suivants :

  • La population fianaroise a accès à dix nouveaux blocs sanitaires publics, gérés conformément à un cahier des charges et de manière économiquement viable.
  • Plus de 40 000 habitants sont couverts par un service durable de vidange, traitement et valorisation des boues.
  • La commune de Fianarantsoa acquiert des outils et compétences qui lui permettent de suivre et de planifier le développement des services d'assainissement de la ville.

Ce programme est soutenu par l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse et le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (SIAAP).