Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Vallée de la Chimie du Grand Lyon : 300 millions d'euros investis entre 2012 et 2016

le 11 avril 2016

La Vallée de la Chimie opère sa mutation en territoire d’accueil d'industries innovantes. Découvrez un projet métropolitain ambitieux et partagé sur lequel plus de 300 millions d'euros ont été investis en 4 ans.

Théâtre d’un ambitieux projet de développement et d’aménagement porté par la Métropole de Lyon, la Vallée de la Chimie a bénéficié entre 2012 et 2016 de plus de 300 millions d’euros d’investissements à la fois privés et publics, dont beaucoup issus de collaborations entre industriels, collectivités et laboratoires de recherche.

Investir dans la Vallée de la Chimie : des objectifs multiples

La Vallée de la Chimie est un territoire à fort enjeu, situé au sud de Lyon. Les investissements réalisés poursuivent plusieurs objectifs :

  • moderniser et accroître la compétitivité des installations industrielles ;
  • réduire les risques technologiques ;
  • développer les projets cleantech ;
  • améliorer l’empreinte environnementale.

Quelques exemples d'investissements réalisés au sein de la Vallée de la Chimie entre 2012 et 2016

Les acteurs de la Vallée de la Chimie investissent depuis plusieurs années pour moderniser leurs installations :

  • 110 millions d'euros pour Total à Feyzin :
    • Maintenance et modernisation des installations de raffinage et de pétrochimie
    • Période : 2012-2015 ;
  • 57 millions d'euros pour Engie (Gaya) à Saint-Fons :
    • Expérimentation d'une filière de production de biométhane de 2e génération à partir de la valorisation des biomasses sèches (bois, paille, etc.) pour alimenter les réseaux de chaleur ou les véhicules fonctionnant au gaz naturel
    • Mise en service en 2016
    • Avec le soutien de l'Ademe et de la Métropole de Lyon ;
  • 15 millions d'euros pour Axel'One PMI à Saint-Fons :
    • Plateforme d'innovation collaborative sur les matériaux
    • Ouverture en 2014
    • Avec le soutient de la Métropole de Lyon, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l'Etat.
  • 15 millions d'euros pour Bluestar Sillicones à Saint-Fons : 
    • Modernisation de l'outil de production et augmentation de la capacité de production pour le marché des élastomères
    • Période : 2015-2016 ;
  • 15 millions d'euros pour IFP Energies nouvelles à Solaize :
    • Equipements scientifiques, supercalculateur et unités pilotes pour le développement de procédés éco-efficients ;
  • 7,2 millions d'euros pour Arkema à Pierre-Bénite
    • Réalisation d'une nouvelle station de traitement des eaux usées pour réduire les rejets dans le Rhône
    • Année : 2014
    • Avec le soutien de l'Agence de l'eau ;
  • 6 millions d'euros pour Axel'One PPI à Solaize :
    • Plateforme d'innovation collaborative sur les procédés
    • Ouverture en 2013
    • Avec le soutien de la Métropole de Lyon, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l'Etat ;
  • 5 millions d'euros pour le projet Sysprod à Solaize :
    • Plateau de catalyse industrielle permettant de fabriquer plusieurs dizaines de kilos de catalyseurs en conditions pré-industrielles
    • Année : 2016
    • Avec le soutien de la Métropole de Lyon, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de l'Etat, du CNRS, de l'IFP Energies nouvelles ;
  • 3,5 millions d'euros pour Total CReS à Solaize :
    • Réalisation d'un laboratoire pour développer de nouveaux bio composants pour applications dans des produits pétroliers
    • Année : 2016 ;
  • 2,5 millions d'euros pour JTEKT à Irigny :
    • Création d'une nouvelle piste d'essais des systèmes de direction assistée de véhicules
    • Période : 2015-2016 ;
  • 2 millions d'euros pour Kem One à Saint-Fons :
    • Optimisation du processus de fabrication du PVC
    • Période : 2014-2016 ;
  • 2 millions d'euros pour Solvay à Saint-Fons :
    • Eco-rénovation d'un bâtiment tertiaire de 3 900 m2 en zone de risques technologiques
    • Période : 2015-2016.

Vallée de la Chimie : une dynamique d'innovation collaborative public-privé et de renouveau économique

Les nombreux investissements publics et privés témoignent d’une réelle dynamique industrielle et prouvent que le projet porté par la Métropole de Lyon est compris et accepté par tous : industriels, acteurs économiques et partenaires du territoire.

Depuis plusieurs années, la Métropole de Lyon développe de nombreuses initiatives en partenariat avec les industriels implantés sur le territoire, l’État et la Région Auvergne-Rhône-Alpes parmi lesquelles :

  • le pôle de compétitivité chimie-environnement Axelera,
  • la plateforme d'innovation collaborative Axel'One ou encore
  • les projets Gaya (Engie) et Sysprod dans le domaine des cleantech.

Vallée de la Chimie : un projet d’aménagement à grande échelle

Avec la présence d’acteurs mondiaux de l’industrie chimique, d’activités de production, de recherche et de formation dans les domaines de la chimie, de l’énergie et de l’environnement, la Métropole de Lyon a engagé pour ce territoire stratégique un projet alliant :

  • développement économique,
  • aménagement urbain, environnemental et paysager et
  • gestion mutualisée de services et de foncier.

L'objectif est de structurer un nouvel écosystème dans un cadre agréable : nouvelles implantations, services partagés, valorisation paysagère...

C’est notamment dans cette optique que l’Appel des 30 ! avait été lancé. Cet appel à projets visant à valoriser des fonciers pour implanter de nouvelles activités sera renouvelé en septembre 2016.

L'Appel des 30 ! en vidéo

Chargement en cours...