Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Un spectromètre de 1 GHz à Lyon, unique au monde !

le 12 octobre 2009

Inauguration du spectomètre 1 GHz

Le 12 octobre 2009 aura lieu l'inauguration du spectromètre 1 GHz installé dans le Centre de Résonance Magnétique Nucléaire à très haut champ (CRMN) de Lyon implanté à proximité du campus LyonTech - La Doua.

Cet équipement constitue un événement pour la communauté scientifique internationale car il s'agit du 1er spectromètre commercialisé dans le monde détenant cette puissance (les autres spectromètres ont une puissance maximum de 950 MHz à ce jour).

Les projets de collaborations locales et internationales déjà amorcées permettent d'espérer des percées rapides et importantes dans des domaines de recherche diversifiés :

  • diagnostic précoce et nouveaux traitements notamment contre le cancer ;
  • études sur les protéines ;
  • études sur les matériaux dont les nanomatériaux et les produits pharmaceutiques ;
  • analyses toxicologiques et domaine de l'environnement.

 

Le CRMN est partie prenante de la Cité Lyonnaise de l'Environnement et de l'Analyse (CLEA) créée dans le cadre du Contrat de Projet Etat Région de la période précédente, et dans lequel le Grand Lyon a participé directement par la mise à disposition gratuite du foncier (valeur du terrain estimée à 2,7 millions d'euros).

CLEA sera constituée à terme :

  • du CRMN,
  • de l'Institut des Sciences Analytiques et
  • du CEMAGREF,

soit 400 chercheurs ingénieurs et techniciens.

Pour le CRMN, le budget total (construction et équipement) est de 18 millions d'euros, dont 11 millions pour ce spectromètre de 1 GHz.

A proximité du campus LyonTech, porteur d'une dynamique de développement par sa labellisation dans le cadre de l'opération campus lancée par l'Etat, cet équipement constitue l'un des axes stratégiques pour faire de ce campus une référence en matière de Cleantech, et lui permettre d'accéder à un rang international.

Le Grand Lyon est un partenaire de 1er ordre de ce projet LyonTech, inscrit dans le projet plus global Lyon Cité Campus, pour lequel il consacrera 32 millions d'euros, en ciblant les projets permettant :

  • de développer les liens entre le monde universitaire et économique,
  • d'accroître la valorisation de la recherche, et
  • d'améliorer l'aménagement des campus pour leur mise aux standards internationaux.