Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Renault Trucks : récupération de la chaleur des gaz d'échappement pour réduire la consommation

le 3 mars 2011

  • English version

Leader en matière d'économies de carburant, Renault Trucks est fortement impliqué dans les projets de Recherche et Développement afin d'étudier et de tester toutes les possibilités techniques permettant de gagner encore en consommation. L'une de celles-ci consiste à réduire la consommation en utilisant la thermoélectricité : c'est l'objectif du projet RENOTER.

RENOTER, un projet à vocation industrielle

RENOTER signifie "Récupération d'ENergie à l'échappement d'un mOteur par ThERmoélectricité" explique Luc Aixala, ingénieur chez Renault Trucks et chef du projet. "Le principe est simple : il s'agit de récupérer l'énergie à l'échappement et de convertir cette chaleur en énergie électrique. Par ce biais, on peut soulager l'alternateur et donc au final, réduire la consommation".

La transformation de la chaleur en électricité se fait via un échangeur ad hoc placé sur la ligne d'échappement et équipé de petit plots en matériaux thermoélectriques. Toute la difficulté est de trouver les composants de cet échangeur les plus performants, les plus fiables et les moins chers.

Car ce projet de recherche est avant tout à vocation industrielle, avec toutes les contraintes de coûts et de disponibilité des composants que cela suppose. "Nous voulons trouver un système, insiste Luc Aixala, qui soit performant et fiable, avec des matériaux thermoélectriques facilement disponibles sur le marché et les moins chers possibles comme le silicium, le magnésium ou le manganèse."

RENOTER, projet labellisé par LUTB et Mov'eo

Démarré en 2008, le programme de recherche RENOTER doit se terminer en octobre 2011. Pour l'heure, l'état des recherches fait apparaître des premiers gains de l'ordre d'un Kilowatt, ce qui correspond environ à 1 % de réduction de consommation en situation réelle.

Seuls les résultats définitifs, et ceux issus d'autres projets menés en parallèle avec d'autres techniques de récupération d‘énergie, décideront de l'installation éventuelle du système sur les camions de série.

Le Projet RENOTER a été labellisé par le pôle de compétitivité LUTB (Lyon Urban Truck and Bus) et le pôle Mov'eo. Il dispose d'un budget de 4,5 millions d'euros sur trois ans, financé pour moitié par des fonds publics (DGCIS) et regroupe trois laboratoires universitaires (Caen, Montpellier et Nancy) ainsi que Renault Trucks, Renault, Valeo, Sherpa Engineering et Nexter Systems.

En savoir plus

Renault Trucks, dont le siège est situé à Saint-Priest, fait partie des plus grandes entreprises du Grand Lyon.

Membre cofondateur du pôle de compétitivité Lyon Urban Truck and Bus, Renault Trucks développe les véhicules de transport de marchandise de demain.