Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Relations internationales du Grand Lyon : une délégation lyonnaise à Turin dans le cadre de l'événement "Torino incontra la Francia" en mars 2013

le 2 mai 2013

La Ville de Turin a initié un cycle de rencontres entre Turin et un pays étranger chaque année. Pour la 1re édition, en 2013, l'invité d'honneur est la France autour d'une programmation intitulée "Torino Incontra La Francia."

Dans ce contexte, le Grand Lyon en partenariat avec ONLYLYON Tourisme et congrès a organisé une soirée et une journée gastronomique à Turin, les 22 et 23 mars 2013.

L'exception gastronomique lyonnaise

Le Grand Lyon s'est saisi de cette opportunité pour envoyer une délégation emblématique de l'excellence gastronomique lyonnaise. Sur place, les chefs Joseph Viola, et Mathieu Viannay - sacrés Meilleurs Ouvriers de France - ainsi que le pâtissier chocolatier Sebastien Bouillet ont porté haut les couleurs de la gastronomie made in Lyon.

Le vendredi 22 mars 2013, un véritable dîner lyonnais - servi avec des crus du Beaujolais - en présence de professionnels du tourisme, de représentants du monde économique, culturel, universitaire et de journalistes a été proposé.

Le samedi 23 mars 2013 a laissé place aux ateliers de cuisine à destination de citoyens turinois. L'occasion pour les férus de gastronomie de s'adonner à la confection de plats typiquement lyonnais dans le prestigieux cadre de la Maison Masséna.

Les relations entre Lyon et Turin

Depuis 1991, et la signature d'un premier accord bilatéral entre Lyon et Turin, les échanges entre les deux villes se sont intensifiés.

Le 16 mai 2012, un nouvel accord bilatéral signé à l'Hôtel de Ville de Lyon dans la perspective de la future liaison européenne transalpine Lyon/Turin, vient requalifier la nature des relations entre les deux villes. De fait, cet accord ouvre la voie à de nouveaux axes de coopération tels que :

  • la promotion touristique et culturelle croisée,
  • le rapprochement des deux villes et du Grand Lyon sur les enjeux généraux du développement urbain,
  • l'échange d'expériences et d'expertises sur les politiques jeunesse et culture,
  • la poursuite des collaborations culturelles entre
    • les musées du cinéma des deux villes,
    • la Maison de la Danse et le Torinodanza Festival,
    • l'Ecole Nationale Supérieures des Beaux Arts de Lyon et la fondation Sandretto Re Rebaudengo à Turin.

Ces perspectives insufflent une nouvelle dynamique d'échange entre deux grandes capitales régionales, qui se ressemblent à bien des égards :

  • passé industriel et quartiers en reconversion,
  • place de choix pour le 7e Art, l'art contemporain et les festivals lumière,
  • leur grande tradition gastronomique.