Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Port de Lyon Edouard Herriot : 2010, année de reprise pour le port lyonnais

le 9 mars 2011

Après une crise généralisée dans les domaines du transport fluvial en 2009, le trafic au port lyonnais Edouard Herriot (PLEH) a repris en 2010 et la navigation sur le Rhône a atteint des niveaux proches de ceux de 2006, année record.

Trafics fluviaux et ferroviaires en hausse

Malgré des évènements sociaux sporadiques (blocage de raffineries et de dépôts pétroliers, actions liées à la réforme portuaire et des retraites, etc.), le trafic global du PLEH affiche, en 2010, une progression générale de 1,6 % (4 % hors oléoduc).

Les trafics fluviaux et ferroviaires ont enregistré une hausse respective de 5 %. 169 149 tonnes de marchandises ont transité par voie fluvio-maritime, soit une augmentation de 47 % par rapport à l'année 2009. 259 408 tonnes ont emprunté les voies ferroviaires (+17 % comparativement à 2009). Au total, ce sont 10 249 617 tonnes de marchandises qui sont passées par le port lyonnais en 2010.

Progression pour la navigation sur le Rhône

En optimisant les services offerts aux navigants, en modernisant la voie d'eau et en développant une logique d'axe (mise en place de services portuaires et implantation d'entreprises en bord de voie d'eau), la CNR réussit à faire du transport fluvial une alternative fiable, compétitive et respectueuse de l'environnement.

10 311 bateaux de croisière sont passés par le port Edouard Herriot en 2010, ce qui correspond à une hausse de 13,4 % par rapport à 2009. Par ailleurs, 5,8 millions de tonnes de marchandises ont été transportées sur le Rhône, soit +8,2 % par rapport à 2009. La navigation sur le fleuve en 2010 retrouve ainsi le niveau de 2006 (année de référence), ce qui conforte les actions menées par la CNR.

En savoir plus

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR), dont le siège est situé sur le 4e arrondissement de Lyon, est une des principales entreprises du Grand Lyon avec plus de 1 300 salariés et 1,27 millions d'euros de chiffres d'affaires en 2009.