Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Plan de Déplacement Inter-Entreprises (PDIE) : lancement du PDIE Villeurbanne Tonkin

le 19 avril 2011

Une charte d'engagement a été signée le lundi 28 mars 2011 pour la mise en place d'un plan de déplacement inter-entreprises (PDIE) dans le quartier du Tonkin à Villeurbanne.

Mutualiser les moyens de transport sur le quartier du Tonkin

Plusieurs entreprises installées sur le Boulevard Stalingrad, à Villeurbanne, ont fait connaître à la ville de Villeurbanne leur souhait de mettre en place un plan de déplacement d'entreprises afin d'inciter leurs salariés à utiliser d'autres moyens de transport que la voiture.

Le quartier du Tonkin à Villeurbanne accueille, en effet, 1 450 établissements représentant plus de 10 000 emplois dont une douzaine de structures de plus de 100 salariés. La circulation routière y est très dense et le stationnement, souvent difficile.

Les transports en commun évoluent pour mieux répondre aux besoins du quartier ; les modes doux se développent également avec la multiplication des stations Vélo'v  et la mise en œuvre du plan modes doux du Grand Lyon. Mais la circulation reste saturée aux heures de pointe.

Il semblait donc important d'étendre le projet à la dimension du quartier.

Signature de la charte d'engagement

La mission "temps et services innovants" du Grand Lyon, qui a déjà contribué à la mise en place de 14 plans de déplacement inter-entreprises sur l'agglomération, collabore avec la ville de Villeurbanne depuis l'origine du projet. L'objectif est de favoriser la mise en place d'un PDIE sur le quartier afin d'encourager les changements de pratiques de mobilité.

Le GEVIL, Groupement des Entreprises de Villeurbanne, qui compte déjà plusieurs adhérents dans le quartier, a proposé d'être la structure porteuse du projet.

Un groupe de travail comprenant les plus gros employeurs du secteur, les représentants de la ville de Villeurbanne, du Grand Lyon, de la Région, de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon, de l'ADEME,  du SYTRAL et du GEVIL, a validé le projet de lancement d'un PDIE sur le quartier.

La formalisation de cet engagement par la signature d'une charte a eu lieu le lundi 28 mars 2011 à l'Hôtel de ville de Villeurbanne en présence des élus concernés et des représentants des entreprises qui s'engagent dans le dispositif.

Entreprises soutenant le projet

Les principales entreprises engagées sont :

  • la Clinique du Tonkin (900 emplois),
  • Adecco (750 emplois),
  • le PRILY de la SNCF (250 emplois),
  • Toupargel (146 emplois),
  • Arcadis (128 emplois),
  • l'Oblique (85 salariés),
  • Botanic (50 emplois),
  • Activation (12 salariés),
  • AMITEL (32 emplois).

Etapes du diagnostic

La première phase du plan consistera en un diagnostic de l'existant au sein des entreprises. Des enquêtes diligentées auprès du personnel des sociétés permettront de géolocaliser les zones de résidences des salariés, de connaître leurs modes de déplacements. Il permettra d'identifier les potentialités d'actions et de report modal.

Ce diagnostic sera pris en charge à 80 % par des fonds publics. En effet, le Grand Lyon, la Région Rhône-Alpes, la ville de Villeurbanne et l'ADEME participent financièrement à l'élaboration du diagnostic. Les 20 % restant sont à la charge des entreprises via le GEVIL.

Une mise en concurrence a été lancée dès le 1er avril 2011 par le GEVIL auprès de bureaux d'études spécialisés de telle façon que l'étude puisse se dérouler avant l'été.

En savoir plus

Toutes les entreprises du quartier du Tonkin à Villeurbanne peuvent adhérer au dispositif, quel que soit le nombre de salariés concernés.

Le GEVIL et la Direction du service économique de la ville de Villeurbanne restent à votre disposition pour tout renseignement.