Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Métropole de Lyon : lancement du nouveau Programme de développement économique pour 2016-2021

le 19 septembre 2016

La Métropole de Lyon lance son nouveau Programme de développement économique pour 2016-2021, découvrez les priorités stratégiques et les actions qui seront mises en oeuvre sur votre territoire.

La Métropole de Lyon a voté son Programme de développement économique 2016-2021 à l'occasion du Conseil de la Métropole du 19 septembre 2016. Ce document cadre fixe les priorités stratégiques et décline une série d'actions qui seront mises en oeuvre sur les 5 prochaines années par la collectivité avec l'ensemble de ses partenaires : chambres consulaires, organisations patronales, pôles de compétitivité, Université de Lyon, Agence pour le développement économique de la région lyonnaise (Aderly), Office du tourisme et des congrès du Grand Lyon, etc.

Le document complet est disponible au téléchargement dans la partie Ressource à la fin de l'article.

Un dialogue partagé et un diagnostic approfondi

Dans une économie marquée par l'innovation et le changement permanent, il est indispensable pour un territoire comme pour une entreprise de se remettre régulièrement en question.

Sur les 6 derniers mois, la Métropole de Lyon a réalisé un important travail d'analyse, d'écoute, de consultation, de remise en perspective pour évaluer les forces et les faiblesses de son économie et ajuster au mieux sa stratégie et ses actions en matière de développement économique.

Ce programme économique a été élaboré à partir :

Un nouvel élan pour l'économie et l'emploi dans le Grand Lyon

Ce programme de développement économique vise à donner un nouvel élan à l'économie et à l'emploi sur le territoire, d'une part en poursuivant les actions initiées ou soutenues par la Métropole et ses partenaires ayant fait leur preuve ; et d'autre part, en impulsant de nouvelles initiatives.

  • Comment mieux accompagner les PME, mieux les soutenir, accélérer leurs démarches d'innovation, faciliter leur croissance afin qu'elles continuent à être créatrices d'emplois ?
  • Comment préserver la base industrielle de l'agglomération, qui représente 18 % des emplois de l'aire urbaine ? Comment accompagner sa mutation vers l'industrie du futur, en saisissant les opportunités offertes par les transitions digitale et environnementale ?
  • Comment préserver l'attractivité de la Métropole face à une concurrence toujours plus forte de la part de nombreuses autres métropoles européennes qui continuent à se développer, dopées par des atouts spécifiques ?
  • Comment mieux répondre au défi de la compétence et de l'employabilité des personnes tout au long de la vie, mieux adapter les formations aux besoins des entreprises (métiers en tension) et favoriser le retour sur le marché du travail des publics qui en sont éloignés ?

4 objectifs stratégiques

4 objectifs stratégiques structurent le programme économique de la Métropole de Lyon :

  1. Lyon, Métropole fabricante :
    • Offre dédiée à la croissance des PME et PMI : Pacte PME, Lyon Métropole d'entrepreneurs, Big Booster, Pépites, etc. ;
    • Valorisation et accès optimisé aux ressources et compétences scientifiques : Fabrique de l'Innovation ;
    • Action foncière ciblée, préservation et maintien des espaces à vocation industrielle (révision du Plan local d'urbanisme et de l'habitat), création de nouvelles zones dédiées (Appel des 30 ! dans la Vallée de la Chimie, schéma d'aménagement de la Plaine Saint-Exupéry, etc.) ;
    • Transition digitale : développement des nouveaux usages (Très Haut Débit), émergence et accélération des start-up avec la Halle Girard, campus des métiers du numérique ;
    • Favoriser la transition vers l'industrie du futur (plateformes mutualisées et nouveaux fablab (laboratoires de fabrication) industriels, transition écologique des procédés industriels, développement de l'usine du futur, etc.) ;
    • Domaines d'excellence : pôles de compétitivité, 2e phase de la Métropole Intelligente, nouveaux écosystèmes porteurs (management des risques et assurance, industries de la sécurité et cybersécurité, ingénierie urbaine et industrielle), le "vivre en bonne santé".
  2. Lyon, Métropole apprenante :
    • Soutien à l'excellence internationale de l'Université de Lyon, et renforcement de l'action sur les deux campus moteurs (LyonTech-la Doua, Charles Mérieux) ;
    • Adaptation des formations aux besoins des entreprises (notamment dans le numérique, la logistique, les services à la personne, l'hôtellerie, etc.) ;
    • Sensibilisation des jeunes publics aux métiers et à l'entrepreneuriat ;
    • Développement des initiatives en matière de transfert de compétences entre grandes entreprises et PME, entre générations.
  3. Lyon, Métropole attirante :
    • Prospection et implantation (Agence pour le développement économique de la région lyonnaise) ;
    • Développement de la compétence distinctive en matière d'accueil (tourisme d'affaires et d'agrément, Expat Center, enseignement international) ;
    • Offre immobilière adaptée et régulée pour répondre aux mieux à la demande des entreprises ;
    • Ancrage et collaboration avec les organisations internationales qui font rayonner Lyon (Centre international de recherche sur le cancer, Interpol, Euronews, etc.),  travail sur de nouvelles opportunités (Agence européenne du médicament) ;
    • Valorisation des emblèmes (la gastronomie, la lumière) et rayonnement par les grands événements et le sport ;
    • Démarche ONLYLYON renforcée et optimisée.
  4. Lyon, Métropole entraînante :
    • Synergies et collaborations avec les communes, le Pôle Métropolitain, le réseau des villes et grandes agglomérations, la région Auvergne Rhône Alpes ;
    • Gouvernance économique métropolitaine ;
    • Pôles entrepreneuriaux ;
    • L'économie sociale et solidaire, l'économie de proximité, l'économie circulaire, des gisements d'emplois locaux ;
    • Adoption d'un nouveau Schéma directeur d'urbanisme commercial (SDUC).