Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Métropole de Lyon : expérimentation du couloir de bus intermittent dynamique au 1er trimestre 2017

le 31 janvier 2017

Pour faciliter vos déplacements sur le territoire, la Métropole de Lyon et ses partenaires testent une nouvelle solution pour les couloirs de bus. Vous aussi, venez expérimenter vos projets dans le Grand Lyon et concevoir la ville de demain !

La Métropole de Lyon expérimente, avec le syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise (Sytral), le couloir de bus intermittent dynamique. L'objectif ? Améliorer la performance des bus sur des axes où la charge de trafic ne permet pas encore de supprimer de manière pérenne une voie de circulation automobile. C'est l'avenue Lacassagne, dans le troisième arrondissement de Lyon qui a été sélectionnée comme site de test, du 2 janvier au 31 mars 2017.

Le couloir de bus dynamique, comment ça marche ?

L'expérimentation fonctionne de la manière suivante : une voie de circulation générale est réservée temporairement aux bus.Tant qu'aucun bus n'est présent, les voitures peuvent l'emprunter. Dès qu'un bus est en approche, des LEDs présentes au sol s'allument et des panneaux de rabattement indiquent aux automobilistes présents sur la voie l'attitude à adopter pour laisser le bus passer.

Ce dispositif devrait permettre de favoriser la progression des transports en commun, tout en assurant un bon écoulement du trafic dans l'intervalle entre chaque bus.

Quels sont les objectifs visés par cette innovation ?

L'innovation consiste à passer d'un partage spatial à un partage temporel de la voirie. Il s'agit de répondre à des problématiques précises :

  • concilier un niveau élevé de service pour les transports collectifs et l'écoulement du trafic automobile dans de bonnes conditions ;
  • augmenter la vitesse des transports en commun (y compris aux franchissements des carrefours) ;
  • fiabiliser le respect des horaires et la régularité des transports en commun ;
  • encourager le report modal de la voiture vers les transports en commun.

Une expérimentation partenariale

Ce démonstrateur de couloir de bus dynamique concerne de nombreuses thématiques : accessibilité à la ville, nuisances sonores et environnementales, qualité de vie, gestion de l'espace urbain, régulation du trafic routier, etc.

Pour mener au mieux cette action d'aménagement de la voirie et de régulation des trafics, et au regard de la complexité du dispositif, la Métropole de Lyon travaille en partenariat avec :

  • Egis (bureau d'études),
  • Eiffage Energie (fournisseur et installateur du système de gestion dynamique),
  • la Ville de Lyon (expertise règlementaire sur les arrêtés de police nécessaires à la mise en oeuvre du dispositif),
  • le Sytral et Keolis, qui exploite le réseau des transports en commun lyonnais (équipement des bus et du matériel de priorité).

Une première en France et c'est à Lyon, métropole intelligente

Cette expérimentation, déjà réalisée à Melbourne (Australie) ou à Lisbonne (Portugal), est une première sur le territoire français. Elle s'inscrit dans le cadre de la démarche d'innovation menée par la Métropole de Lyon en faveur de la ville intelligente (Lyon Métropole intelligente) ; dont la mobilité durable est l'un des principaux piliers.

Lauréat de l'appel à projets 2015 du programme d'investissements d'avenir (PIA - Ecocité 2), ce projet d'expérimentation présente un fort potentiel de réplication ; notamment à l'échelle européenne, où les espaces urbains restreints sont nombreux.

Ce projet de démonstrateur unique en France prouve l'expertise du territoire lyonnais et sa capacité d'innovation en matière de mobilité intelligente. Il vient conforter le positionnement de la Métropole de Lyon en tant que smart city européenne.

Lyon in the air : les chiffres clés de la smart city à Lyon en vidéo

Chargement en cours...

A lire aussi