Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Marché immobilier d’entreprise : une année 2015 exceptionnelle pour la Métropole de Lyon

le 2 février 2016

  • English version

La Métropole de Lyon est un territoire dynamique. La preuve avec les derniers chiffres publiés par BNP Paribas Real Estate, qui montrent que le marché lyonnais est leader en immobilier d’entreprise en Régions.

2015 a été une excellente année pour l’immobilier d’entreprise sur un territoire lyonnais prisé par les investisseurs. Les 272 000 m2 de bureaux loués sur le territoire (+12 % par rapport à 2014) représentent 20 % du volume global réalisé en régions. La demande en locaux dédiés à de la logistique (400 000 m2) est elle-aussi en augmentation (+10 %).

Transactions de bureaux en forte hausse

Le rapport de BNP Paribas Real Estate précise que le montant d’investissement s’est élevé à 1,31 milliard d’euros en 2015 (+ 72 % par rapport à 2014), avec la répartition suivante :

  • 797 millions d’euros pour les bureaux (hausse de 30 %), soit la meilleure performance depuis 2007 ;
  • 307 millions d’euros pour le commerce ;
  • 147 millions d’euros pour la logistique ;
  • 81 millions d’euros pour les locaux d’activité.

Accompagnements à l’implantation

Ces bons chiffres viennent conforter la politique métropolitaine en termes d’offres d’immobilier d’entreprise et d’accompagnement d’implantations sur le territoire. La Métropole de Lyon met en place de nombreux dispositifs (équipes dédiées, structures locales, pôles économiques mixtes, filières d’excellence…) afin que les investisseurs puissent développer leurs projets dans les meilleures conditions.

Des projets qualitatifs et variés

L’attractivité du territoire a également été renforcée par la capacité de la Métropole de Lyon à proposer des implantations nombreuses et diversifiées. Les projets urbains emblématiques continuent ainsi d’attirer investisseurs et grands groupes :

  • Part-Dieu, avec Gecina qui a acquis les 30 700 m2 de Sky 56 ;
  • Gerland, où Predica a acheté un immeuble de 15 000 m2 et où RTE et EDF ont choisi de déménager ;
  • Carré de Soie, avec Predica sur la même surface, et où Adecco implantera aussi son futur siège social ;
  • La Confluence, où la phase 2 démarre avec l’acquisition par Unofi du King Charles (9 400 m2).

L’ensemble du territoire de la Métropole de Lyon est concerné par ce dynamisme puisque l’offre la plus significative en termes de locaux d’activités a été réalisée à Corbas, avec Vignal Systems, sur 11 100 m2.