Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon smart city : Opticities ou la déclinaison européenne d'Optimod'Lyon (vidéo décembre 2013)

le 2 avril 2014

Mus par l'ambition commune d'améliorer la mobilité urbaine, le consortium européen Opticities, emporté par le Grand Lyon, conduit l'expérimentation de nouveaux systèmes de transports intelligents (en anglais ITS) sur la base de données en temps réel et prédictives.

Le projet européen s'inscrit dans le cadre du 7e programme cadre de recherche et développement (dit FP7) de la Commission européenne. Opticities a officiellement été lancé à Lyon le 2 décembre 2013, pour une durée de trois ans.

Opticities, la propagation de l'innovation made in Lyon

A l'image de son préalable Optimod'Lyon à l'échelle d'une métropole, le projet européen Opticities s'intéresse à l'optimisation des mobilités urbaines via l'expérimentation d'ITS.

"Partant du principe qu'Optimod'Lyon constitue une référence en la matière, Opticities vise la réplicabilité de l'expérimentation lyonnaise dans 5 autres villes" explique Timothée David, directeur du RAAC. C'est un enjeu de taille puisqu'il s'agit bien de déterminer un standard européen de mise à disposition des données multimodales.

Coordonné par le Grand Lyon, le projet Opticities fédère également Birmingham, Göteborg, Madrid, Turin et Wroclaw ainsi que 19 partenaires académiques et industriels. Oeuvrant de concert sur la base de données modales en temps réel et prédictives, le consortium entend bien développer des services inédits portant sur :

  • l'optimisation des régularisations de trafic,
  • la mise à disposition de données standards et 
  • l'optimisation du fret urbain.

Opticities, la recherche de modèles économiques pérennes

Opticities s'articule autour de 3 champs d'expérimentation successifs et inextricablement liés :

  1. la récupération de la donnée : l'objectif est de compiler toutes les données possibles et imaginables liées à la mobilité, à l'échelle des 6 villes partenaires ;
  2. la normalisation de la donnée : on s'intéresse à la mise à disposition des informations dans un format normé pour l'avènement d'une interopérabilité à l'échelle européenne ;
  3. la valorisation de la donnée : cette ultime étape vise le développement de services à forte valeur ajoutée sur la base des données standard.

Innovation partenariale

A travers ces 3 domaines imbriqués, les partenaires souhaitent initier des collaborations public/privé sans précédents, de nature à créer des modèles économiques pérennes.

"Au niveau européen, le plus important c'est la normalisation des protocoles de discussion entre les services applicatifs et entre les villes", martèle le directeur du RAAC. Concrètement, grâce aux packages de données interopérables, une start-up qui développe un calculateur d'itinéraire à Lyon pourra le répliquer très facilement à Göteborg, Turin ou Madrid, s'évitant par là même des frais lourds de développement.

Continuité de service

"Il nous faut imaginer des applications concrètes pour lesquelles les usagers sont prêts à payer", soutient Timothée David.

Dans le cadre d'Opticities, les constructeurs automobiles Renault et PSA Peugeot Citroën travaillent justement à la mise au point d'un navigateur multimodal en temps réel. Continuité de service dans le viseur, le projet constitue une première mondiale basée sur le dialogue permanent entre le smartphone et le GPS embarqué, quels que soient la destination, l'instant et le mode de transport.

Grand Lyon, un terreau propice à la mobilité intelligente

La densité de l'écosystème lyonnais crédibilise le positionnement du Grand Lyon sur les thématiques phares de la smart city. En témoignent la multitude d'expérimentations en cours sur le territoire, à la faveur des nouvelles mobilités notamment.

Le RAAC associé au pôle de compétitivité LUTB Transport & Mobility Systems, le Grand Lyon et l'ensemble de ses partenaires locaux sont idéalement positionnés pour envisager les solutions de demain afin de décongestionner et fluidifier la ville.

"Dans cette course à l'innovation, le Grand Lyon à une longueur d'avance", assure le directeur du RAAC. "Opticities nous donne l'opportunité de porter, au devant de la scène internationale, le savoir-faire de l'écosystème lyonnais."

Opticities et LUTB-RAAC en vidéo, témoignage de Timothée David (décembre 2013)

 

 

En savoir plus

Née de l'association d'un pôle de compétitivité sur les transports urbains et d'un cluster automobile en Rhône-Alpes, LUTB-RAAC coordonne les dynamiques d'innovation transport et mobilité en rassemblant les acteurs de l'industrie, de la recherche et de la formation.