Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon smart city : Géovélo, calculateur d'itinéraires cyclables utilisant les données du Grand Lyon (vidéo janvier 2014)

le 9 avril 2014

L'open data gagne peu à peu les institutions françaises. Les données formalisées par la puissance publique sont ainsi ouvertes à l'exploitation associative ou privée qui développe sur leurs bases de nouveaux services à l'usager.

C'est le cas de Géovélo Lyon, un GPS destiné aux cyclistes de la métropole lyonnaise, mis au point par la Compagnie des mobilités avec la complicité du Grand Lyon.

Géovélo, un calculateur de mobilité dédié aux cyclistes

Enfant de la recherche publique, la Compagnie des mobilités a développé dès 2011 la première application française de calcul d'itinéraires vélo, sur la base des données libres d'Open Street Map.

La conviction profonde à l'origine du projet est celle de Benoît Grunberg, fondateur de la Compagnie des mobilités : "le vélo est un enjeu de déplacement démocratique, notamment pour le périurbain."

Encourager la pratique du vélo en ville, c'est la simplifier. Dans cette perspective, la Compagnie des mobilités imagine un outil simple et efficace, capable de calculer le meilleur itinéraire d'un point A à un point B. Géovélo voit dabord le jour à Tour en 2011, avant de trouver son application à Paris et à Nantes.

De son côté, le Grand Lyon cherche à développer l'intermodalité transports en commun / vélo ; "une articulation pertinente pour contrer la voiture individuelle", estime Benoît Grunberg. Dans ce contexte, la communauté urbaine de Lyon subventionne un certain nombre d'expérimentations estampillées "smart mobility", parmi lesquelles Géovélo.

Géovélo, la donnée comme pièce maîtresse

Pour mettre au point la déclinaison lyonnaise de Géovélo, la Compagnie des mobilités croise les données libres d'Open Street Map et celles de Grand Lyon SmartData - le portail de données ouvertes du Grand Lyon.

Une gigantesque base de données intègre tout à la fois les aménagements cyclables, les sens de circulation, le nom des rue, etc. "Pour faire simple, nous élaborons la cartographie du territoire sur laquelle on ajoute une notion de cyclabilité." Avantage à la clé : Géovélo affiche un résultat sur l'ensemble du réseau viaire, pas uniquement sur le réseau cyclable.

La Compagnie des mobilités évalue le réseau de l'agglomération au regard de critères objectifs - qualité de la voirie, trafic automobile, bruit, dénivelé, etc. - et leur attribue une note de 1 à 5. Débutant ou confirmé, en famille ou en balade : Géovélo adapte l'itinéraire cyclable au profil utilisateur. "Le cycliste féru va s'engager sur tout le réseau circulant, faisant fi des aménagements vélo, le public débutant aura tendance à emprunter au maximum les voies apaisées", explique Benoît Grunberg.

Une version bêta de l'application est d'ores et déjà disponible.

Open data, l'exemplarité lyonnaise

"Le nœud gardien de la donnée, c'est la mise à jour" insiste Benoît Grunberg. Parce qu'il est impossible de maintenir un calculateur performant sans la collaboration de la collectivité aménageuse, celle-ci doit nécessairement s'organiser pour livrer ses données dans un format compatible et les actualiser.

Dans l'effervescence open data, le Grand Lyon s'est rapidement structuré autour d'une méthodologie éprouvée et développe de futurs modèles économiques - les licences par exemple. "A Lyon, nous sommes dans l'honnêteté de la donnée, les canaux de remontée sont fiables et structurés. C'est précisément ce qui fait la différence entre la métropole lyonnaise et des agglomérations de taille équivalente", considère Benoît Grunberg.

Et demain ? Le vélo a le vent en poupe et les grands opérateurs de cartographie, qui l'avaient jusqu'alors délaissé au profit du tout voiture, s'y intéressent : preuve s'il en est une de l'existence de modèles économiques pour ces applicatifs dédiés. "Il reste à décloisonner les modèles de données pour l'avènement d'un standard régional, national voire universel." Le projet européen Opticities, dont le Grand Lyon est chef de file, vise notamment à travailler sur ces standards.

Géovélo en vidéo, témoignage de Benoît Grunberg (janvier 2014)

 

 

En savoir plus

Pour le déploiement de Géovélo Lyon, le Grand Lyon a conclu un accord de partenariat avec la Compagnie des Mobilités dans le cadre d'un programme de la PREDIM. La PREDIM est un dispositif national d'information pour la complémentarité des modes de transport et de déplacement, financé par le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie (mission des transports intelligents).