Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon smart city : fin et résultats de l'expérimentation électrique Watt et Moi en septembre 2014

le 4 novembre 2014

Lancé en mai 2012 par Grand Lyon Habitat et ERDF auprès de 1 000 foyers test, le dispositif Watt & Moi a rendu public les résultats de deux années d'expérimentation lyonnaises, le lundi 22 septembre 2014.

Alliant enquêtes sociologiques et analyses quantitatives, l'expérimentation à grande échelle de solutions techniques de pilotage et d'accompagnement a permis d’analyser la manière dont les usagers se sont approprié le service et comment leurs comportements ont évolué.

Watt & Moi, le dispositif

Un panel de 1 116 locataires a été sélectionné afin de représenter une grande variété de logements - sans faire appel au volontariat : "cela a permis de ne pas sur-représenter les locataires manifestant préalablement un intérêt pour ce type de service" indique ERDF.

Le panel Watt & Moi était constitué de locataires en habitat social (du bailleur Grand Lyon Habitat), équipés de compteurs communicants Linky, répartis sur plusieurs communes du Grand Lyon.

Un site Internet, accessible également sur tablette et smartphone, a été mis à disposition des locataires. Cet outil leur a permis d'avoir accès à leurs données de consommation au jour le jour, de recevoir des alertes et de comparer leur consommation par rapport à des foyers semblables.

L'expérimentation reposait véritablement sur la participation des testeurs dans une logique de co-construction. Les donnés issues du compteur Linky ont été exploitées en temps réel pour être restituées de manière pédagogique.

Watt & Moi, les conclusions

Via le dispositif Watt & Moi, les partenaires souhaitaient étudier l'attrait des lyonnais pour des nouvelles technologies susceptibles d'améliorer durablement leur confort tout en réduisant leur facture énergétique.

Les pratiques et appréciations des participants ont été minutieusement décryptées par les chercheurs multidisciplinaires qui tirent 4 conclusions principales.

Watt & Moi, un service très apprécié

Un locataire sur cinq s'est connecté au service Watt & Moi. L'outil a été très apprécié des locataires : 82 % des utilisateurs le recommanderaient à leur entourage et 88 % souhaitent continuer à l'utiliser.

Cet intérêt pour le dispositif est d'autant plus fort que les consommateurs sont impliqués en matière d'économie d'énergie - une sensibilité provenant essentiellement d'une éducation parentale autour du non-gaspillage.

Watt & Moi, un usage qui s'ancre dans les habitudes

Pour de nombreux utilisateurs, la consultation du site Watt & Moi est devenue une habitude, au même titre que la consultation des sites d'informations ou des comptes bancaires. Ils se rendent sur le site près d'une fois par mois.

Watt & Moi, un outil de sensibilisation efficace

Le dispositif Watt & Moi a joué pleinement son rôle de sensibilisation. Il a permis aux locataires de matérialiser leur consommation électrique et d'en prendre conscience - la fonction de comparaison fait souvent fortement réagir.

Le site Internet est utilisé pour guider et vérifier des pratiques de maîtrise de la consommation dont les effets ne pouvaient être quantifiés sans Watt & Moi.

Plus de la moitié des utilisateurs considère que Watt & Moi a modifié leur manière de consommer l’électricité et 40 % déclarent avoir diminué leur consommation grâce au service.

Watt & Moi, un service qui responsabilise les consommateurs

Le site Internet Watt & Moi a été un outil utile aux locataires, efficace pour la prise de conscience de leur consommation d'électricité, des conséquences de leurs comportements ou du choix de leurs équipements.

Ce type de service est nécessaire pour rendre concrètes et visualisables les consommations électriques. Le consommateur reste l'acteur final de sa consommation et peut alors éclairer ses choix comportementaux en matière de sobriété énergétique.

Vidéo Watt et Moi d'ERDF (décembre 2013)

 

 

En savoir plus

Le dispositif, lancé sur le Grand Lyon en mai 2012, fait partie des actions du Plan climat énergie de la Communauté urbaine de Lyon, dont l'objectif est notamment de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'agglomération de 20 % d'ici à 2020.

En s'associant profondément à la démarche, le Grand Lyon réaffirme son ambition métropolitaine : devenir un acteur majeur de l'intelligence énergétique.