Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon Confluence : signature d'une convention d'engagement entre le Grand Lyon et NEDO pour la mise en oeuvre d'un démonstrateur "smart community" d'ici à 2015

le 20 décembre 2011

Gérard Collomb, Sénateur Maire de Lyon et Président du Grand Lyon et Hideo Hato, Président de NEDO, ont signé le jeudi 15 décembre 2011, une convention d'engagement pour le projet de démonstrateur "smart community" par lequel les technologies japonaises avancées contribueront au développement durable du site de la Confluence d'ici à 2015.

NEDO et le Grand Lyon

Cette formalisation du partenariat entre le Grand Lyon et NEDO est l'aboutissement de plusieurs échanges et déplacements au cours de ces dernières années.

Il a d'ores et déjà conduit à la signature d'un Memorandum of Understanding (protocole d'accord) lors d'un déplacement de M. Collomb au Japon en octobre 2010.

NEDO (New Energy and industrial technology Development Organization) est une agence publique japonaise, équivalent de l'ADEME en France, responsable du soutien à l'innovation et à la R&D dans les nouvelles formes d'énergies et les technologies environnementales et industrielles. Ce projet sera le premier démonstrateur "smart community" de NEDO en Europe.

NEDO a ainsi identifié le Grand Lyon et le site de la Confluence comme un terrain d'expérimentation européen idéal pour la mise en oeuvre d'un démonstrateur "smart community". Ce choix s'est déterminé au regard du rôle précurseur de la Confluence et des actions engagées et reconnues en matière de développement durable sur ce territoire en mutation :

  • obtention du label Concerto,
  • premier quartier durable WWF,
  • reconnaissance comme éco-quartier par le Ministère français de l'Ecologie et du développement durable, etc.

Le projet de démonstrateur "smart community"

Suite à un appel public à projets de NEDO, Toshiba et Toshiba Solutions ont été sélectionnés pour mener le consortium japonais chargé de la réalisation du projet de démonstration dans son ensemble.

Le Grand Lyon joue quant à lui le rôle de facilitateur notamment dans le montage des partenariats locaux.

Le projet de démonstrateur, exemplaire par son ampleur et la qualité de ses innovations, repose sur 4 piliers.

La réalisation de l'îlot P du projet urbain de la Confluence

L'un des piliers du projet est la réalisation de l'îlot P du projet urbain de la Confluence comme bâtiment-modèle (Bâtiment à Energie Positive) en termes d'efficacité énergétique et d'intégration d'énergies renouvelables.

C'est l'équipe composée du promoteur Bouygues immobilier associé à SLC Pitance et les architectes japonais Kengo Kuma associates adossés à l'équipe lyonnaise CRB qui a été retenue pour réaliser les 12 500 m2 de l'îlot P, situé à l'angle du Cours Charlemagne et de la place nautique, au coeur de la première phase du projet urbain Lyon Confluence.

Le projet intégrera des innovations technologiques telles que :

  • systèmes de gestion énergétique au niveau du bâtiment et des logements,
  • système photovoltaïque,
  • piles à combustibles,
  • micro-cogénération, etc.

Le dépôt de permis de construire doit intervenir au premier trimestre 2012.

Le déploiement d'une flotte de véhicules électriques en auto-partage

Un autre pilier du projet est le déploiement d'une flotte de véhicules électriques en auto-partage, alimentés principalement par un système photovoltaïque, pour les entreprises présentes sur le site de la Confluence.

Le consortium Toshiba fournira les équipements technologiques apropriés en partenariat avec Veolia Transdev, via sa filiale Proxiway spécialisée dans l'auto-partage, et PSA Peugeot-Citroën, fournisseur des véhicules électriques.

La mobilisation des entreprises du site de Lyon Confluence (dont la Région Rhône-Alpes) est en cours.

L'installation d'energy-boxes pour assister les habitants dans la maîtrise de leur consommation énergétique

Le projet inclut également l'installation d'energy-boxes pour assister les habitants dans la maîtrise de leur consommation énergétique. Conçues pour fonctionner avec le compteur Linky, elles permettront aux habitants de suivre leur consommation à l'aide de graphiques de consommation, produiront des alertes en cas de forte consommation ainsi que des recommandations illustrées pour réaliser des économies d'énergie, etc.

Cette expérimentation avancée devrait se dérouler dans les bâtiments éco-rénovés de la Cité Perrache en partenariat avec Grand Lyon Habitat.

La création d'un Community Management System

Enfin, un CMS (Community Management System) sera créé. Il s'agit d'un outil de gestion et de contrôle global des données liées à la consommation énergétique de l'ensemble du projet.

En savoir plus

Un démonstrateur smart community est un réseau d’énergie "intelligent", mêlant dimensions techniques et sociétales

Le budget total du projet est estimé à environ 50 millions d’euros.