Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Lyon Confluence : à l'honneur à la Cité de l'architecture et du patrimoine (Paris), jusqu'au 29 janvier 2012

le 21 décembre 2011

D'une superficie de 150 hectares, l'opération de Lyon Confluence est l'un des grands chantiers urbains menés en France. L'enjeu est la transformation d'un territoire jadis voué à l'industrie pour doubler la superficie du centre ville de Lyon.

La Cité de l'architecture & du patrimoine à Paris met le projecteur sur le laboratoire urbain à l'oeuvre dans la métropole lyonnaise, du 30 novembre 2011 au 29 janvier 2012.

Exposé dans le cadre de la Galerie d'actualité de l'Institut français d'architecture, le projet de la Confluence, entre Rhône et Saône, s'inscrit dans une stratégie de reconquête. Ce grand projet urbain porté par Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon et président du Grand Lyon, est d'envergure internationale. Il entre dans le concert des grandes reconversions opérées dans des villes fluviales, à l'instar des docks de Londres, de Rotterdam, de Hafencity à Hambourg…

Le concept du projet Lyon Confluence

Cette mutation, qui entame sa seconde étape, est menée selon le scénario des architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron, associés au paysagiste Michel Desvigne.

L'idée n'est pas de faire table rase de l'existant, mais au contraire de faire avec l'existant pour lui redonner vie : de la Sucrière, qui abrite la Biennale d'art contemporain, aux prisons, dont l'une va être transformée en université, en passant par les bâtiments de l'ancien Marché d'intérêt national.

Les signatures internationales engagées dans le projet Lyon Confluence

Des signatures internationales sont engagées dans ce processus de mutation, parmi elles :

  • Coop Himmelb,
  • MVRDV,
  • Massimiliano Fuksas,
  • Kengo Kuma,
  • Christian de Portzamparc,
  • Jakob & MacFarlane,
  • Odile Decq,
  • Tania Concko,
  • Jean-Michel Wilmotte…

On peut déjà juger du résultat sur place à Lyon avec l'achèvement d'une grande partie de la première étape côté Saône !

L'exposition Lyon Confluence à Paris

L'exposition s'attache à montrer que ce nouveau territoire d'expression de la création est un lieu propice à l'expérimentation.

Dans le domaine du logement, avec notamment le "Monolithe", selon un concept des architectes néerlandais MVRDV ; dans le domaine de l'art (Krijn de Koning, Fabrice Hyber, Bertrand Lavier, Fred Rubin, Felice Varini… ) associé à l'architecture, avec toute la série de bâtiments des docks de Port Rambaud réhabilités par Rhône Saône Développement, la filiale de Voies navigables de France et de la Caisse des Dépôts.

L'art contemporain est ainsi présent dans cette exposition d'urbanisme, par le travail de Thierry Bazin et ses panoramas, de Marin Kasimir et son installation vidéo, et par la pièce de Felice Varini : l'artiste tessinois s'est emparé des arcs qui rythment la salle d'exposition pour développer un travail spécifique sur le point de vue.

La scénographie, qui invite à entrer en profondeur dans la complexité de cette opération, est signée Clément Vergély, par ailleurs auteur de l'un des bâtiments de logements les plus intéressants sur la Confluence. Dans une ambiance de bibliothèque, de grands "livres", posés sur une longue table, racontent l'histoire de cette aventure urbaine au public.

En savoir plus

L'exposition "Lyon Confluence : laboratoire de renaissance" est présentée à la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris, du 30 novembre 2011 au 29 janvier 2012, dans le cadre du cycle "Morceaux de ville".

Elle est une coproduction Cité de l'architecture et du patrimoine - Institut français d'architecture, Grand Lyon, Société publique locale d'aménagement Lyon-Confluence, avec le soutien de Voies navigables de France.