Les entreprises du mois d'avril 2019 : Bonitempo et Erbis à Caluire-et-Cuire

le 30 avril 2019

Chaque mois, la Métropole de Lyon vous propose de découvrir une entreprise innovante et/ou en croissance (PME ou ETI) sur votre territoire. À l'honneur en ce mois d'avril 2019 : Bonitempo et Erbis, à Caluire-et-Cuire.

Bonitempo et Erbis sont des entreprises industrielles spécialisées dans le travail des métaux, implantées à Caluire-et-Cuire (sur le territoire Plateau Nord du Grand Lyon). Découvrez ces deux PME du groupe Kaitalys qui se modernisent et développent leur savoir-faire.

Bonitempo et Erbis, spécialistes de la déformation des métaux

Bonitempo et Erbis travaillent les métaux (acier, aluminium, Inconel, inox, laiton, nickel et alliages de nickel, niobium, plomb) pour de nombreuses filières.

Ces deux sociétés partagent le même savoir-faire : le formage du métal à froid, grâce aux techniques du repoussage et de l'emboutissage. Pour répondre aux besoins de leurs client.e.s et vendre des produits prêts à l'emploi, elles :

  • maitrisent aussi des techniques de fabrication complémentaires comme la tôlerie, le soudage, l'usinage, la découpe laser 2D et plasma ;
  • sous-traitent à des partenaires locaux sélectionnés les traitements de surface et finitions telles que le dégraissage, le polissage, le sablage, le grenaillage, la peinture, le chromage, la découpe 3D.

Bonitempo, pour des grands diamètres

Bonitempo est créée en 1956 à Villeurbanne, puis déménage à Caluire-et-Cuire en 1984. En 2014, l'entreprise rejoint le groupe Kaitalys et amorce sa mutation industrielle. Elle est aujourd'hui toujours installée à Caluire-et-Cuire, au 94 avenue du Général Leclerc.

Bonitempo est spécialisée dans la réalisation de pièces uniques, prototypes et petites séries, jusqu'à 3 500 mm de diamètre en forte épaisseur.

Elle est un partenaire potentiel pour accompagner des projets atypiques dans des domaines tels que :

  • l'industrie agro-alimentaire (alambics, cuves, pressoirs, etc.),
  • le nucléaire (conteneurs de déchets, etc.),
  • le design haut de gamme (cheminées, toutes pièces sur-mesure),
  • le transport routier (cuves et citernes),
  • la recherche.

L'entreprise a notamment travaillé avec l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), Arianespace et l'université Queen's (Canada).

Erbis, pour des ensembles complexes

Erbis est créée en 1968 et rejoint le groupe Kaitalys en 2015 pour sécuriser son développement. L'entreprise est aujourd'hui installée au 887 chemin Pierre Drevet, à Caluire-et-Cuire.

Erbis se concentre sur la fabrication de pièces techniques de petites tailles (maximum 1 200 mm de diamètre), en faible épaisseur, pour la moyenne série. Elle est capable de concevoir et de réaliser des ensembles complexes grâce à l'apport du pliage, de l'usinage, du roulage, de la soudure, des traitements de surface et du montage.

Le savoir-faire d'Erbis est notamment utilisé dans les secteurs :

  • aéronautique (composants pour les avions de ligne, les flottes civiles et militaires),
  • luminaire spécialisé (urbain, médical),
  • défense,
  • transport ferroviaire (pièces pour les rames de TGV ou les tramways),
  • matériel de laboratoire et alimentaire (pièces pour centrifugeuses, composants de cuisines collectives en acier inoxydable),
  • luxe et design (demande particulière de designers),
  • ventilation (viroles, cônes),
  • matériel électrique (capots pour les moteurs électriques),
  • mobilier urbain et la signalisation routière (enjoliveurs pour feux tricolores, panneaux de chantiers).

Erbis travaille notamment avec des grandes entreprises comme Biomerieux, Rhodia ou Safran ; et des organisations de renom telles que le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Carte d'identité de Bonitempo et Erbis

Bonitempo et Erbis en chiffres

  • 38 salarié.e.s
    • 20 chez Erbis
    • 18 chez Bonitempo
  • 4 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2018
  • 800 000 euros investis entre 2016 et 2018 pour moderniser les moyens de production, assurer la chaîne numérique, renforcer les bureaux d'études et qualité.

Qui dirige Bonitempo et Erbis ?

Philippe Walker est le président du groupe Kaitalys ; il dirige les entreprises Erbis et Bonitempo. Issu d'une formation d'ingénieur agricole, complétée par un MBA CESMA à l'école supérieure de commerce de Lyon, il a d'abord été développeur de modèles biologiques adaptés à la protection des cultures. Philippe Walker a ensuite passé plus de 25 ans à l'international au sein de multinationales des secteurs de la pharmacie, de la santé publique et de l'agronomie ; avec des fonctions financières et de décideur stratégique.

Animé par la passion de l'industrie et fort de ses compétences humaines, techniques et financières, il s'investit depuis 2012 dans la reprise et le management de petites et moyennes entreprises industrielles.

C'est lui qui, en 2014, initie le rapprochement des entreprises Bonitempo et Erbis au sein du groupe Kaitalys pour créer le premier pôle industriel français de déformation des métaux à froid par repoussage.

L'implantation de Bonitempo et Erbis, le choix de la Métropole de Lyon

Les entreprises Bonitempo et Erbis ont toujours fait confiance au territoire grand lyonnais pour se développer. Elles ont choisi de s'installer dans la zone industrielle Perica à Caluire-et-Cuire pour :

  • la bonne accessibilité du site,
  • la proximité avec un pôle de compétences humain de qualité.

L'industrie proche de la ville est nécessaire mais aussi compatible avec les enjeux de notre temps, commente Philippe Walker.

Bonitempo et Erbis profitent également de la présence de nombreux centres de formation et d'écoles à proximité pour nouer des partenariats solides qui débouchent sur des projets tutorés, des formations ciblées, des stages techniques, des contrats de professionnalisation ou d'apprentissage. Parmi leurs partenaires privilégiés :

  • l'institut de ressources industrielle (IRI),
  • l'institut universitaire de technologie (IUT B) de l'Université Claude Bernard Lyon 1,
  • la grande école d'ingénieurs ECAM Lyon,
  • l'école La Mache pour sa formation technique de métallurgie,
  • l'école de commerce et de management IDRAC Lyon pour sa formation commerciale et marketing.

Les deux entreprises s'engagent aussi aux côtés de la Métropole de Lyon pour promouvoir le territoire et le secteur de l'industrie. Elles ont notamment participé à la campagne de communication "Lyon, l'industrie toujours" avec :

  • le tournage dans leurs locaux d'une séquence de la vidéo "A Lyon, l'industrie renverse tous les clichés" ;
    • Chargement en cours...
  • la valorisation du territoire grand lyonnais sur leur stand au salon Global Industrie 2019.

Comme Bonitempo et Erbis, vous souhaitez développer ou concrétiser un projet d'entreprise à proximité de Caluire-et-Cuire ? Le développeur économique Plateau Nord du Grand Lyon est à votre écoute :

Je découvre le territoire Grand Lyon Plateau Nord

Je contacte le développeur économique du Plateau Nord du Grand Lyon

Bonitempo et Erbis créent une école interne de repoussage et modernisent leurs outils de développement

Pour assurer une dynamique de croissance durable "origine France", le groupe Kaitalys mise sur :

  • le transfert de compétences intergénérationnelles et
  • le développement numérique.

Ainsi, Bonitempo et Erbis sécurisent leur savoir-faire et amorcent un virage productif avec :

  • la création d'une école interne de repoussage ;
  • le développement de nouvelles compétences, en particulier dans :
    • la conception,
    • le numérique,
    • le contrôle qualité ;
  • la modernisation des outils de développement avec des investissements réguliers
    • Les derniers investissements dans le parc machine des 2 sociétés ont permis au groupe Kaitalys d'atteindre une grande autonomie dans la découpe et l'usinage de précision mais aussi dans la gestion de la chaîne numérique par l'incorporation, au sein des bureaux d'études, d'outils modernes de conception et fabrication assistées par ordinateur (CAO / FAO) ;
  • la création de 2 bureaux d'études pour accompagner la modernisation de l'activité et se charger de :

A lire aussi