Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

ImmunID : succès de la validation technique de la station de météo immunitaire IFS4 sur le système de PCR quantitative 480 de Roche Diagnostics France

le 21 avril 2011

  • English version

Une collaboration entre les sociétés ImmunID et Roche Diagnostics France s'est opérée dans le but de qualifier une station de météo immunitaire IFS4 implantée au centre d'infectiologie de Lyon, au sein du consortium PLATINE. Ce succès a été possible en moins d'un an, grâce à la collaboration efficace entre le département Applied Science de Roche Diagnostics France et ImmunID.

"Les résultats de cette première collaboration technique entre deux membres du Lyonbiopôle sont très encourageants. Ils illustrent le fait que le LightCycler 480 est un instrument de recherche flexible, dont la fiabilité permettra une approche technique standardisée pour de multiples réactions de PCR en parallèle. Cette collaboration a également permis de valider l'intégration du Lightcycler 480 dans un workflow complet permettant d'apporter un plus haut degré d'automatisation des analyses en biologie moléculaire, développées par ImmunID. Cette standardisation est une étape essentielle pour pouvoir envisager l'arrivée des tests ImmunID sur nos instruments de PCR quantitative en diagnostic de routine au sein de laboratoires de biologie spécialisés", précise Frank Willemse, directeur marketing de Roche Diagnostics France.

Mieux évaluer le rapport efficacité/risques des traitements

"Nous sommes ravis des résultats de cette collaboration entre le leader français du diagnostic in vitro, Roche Diagnostics France, et une start-up telle qu'ImmunID pour accélérer la disponibilité sur le marché de tests innovants de mesure du répertoire immunitaire. Ces tests ont pour objectif d'aider l'industrie pharmaceutique à augmenter les chances de succès de leurs études cliniques grâce à la stratification des patients en fonction de leur répertoire immunitaire. Cette approche est possible dès l'inclusion du patient dans l'étude, ainsi que tout au long du suivi clinique, afin de mieux évaluer le rapport efficacité/risque des traitements, dans la perspective d'une médecine personnalisée", indique Nicolas Pasqual, président d'ImmunID.

"La qualification de la plateforme IFS4 est le fruit de la collaboration active entre Roche Diagnostics France et ImmunID au sein du Centre d'Infectiologie du Lyonbiopôle. Ce succès nous permet d'envisager avec sérénité l'analyse du répertoire immunitaire de patients inclus dans les essais cliniques auxquels participent notre société", poursuit Jean-François Mouret, CTO d'ImmunID.

"Ces bons résultats obtenus récemment par la société ImmunID Technologies, dans le cadre de sa collaboration technique avec Roche Diagnostics France, illustrent une fois de plus le rôle de catalyseur d'innovation du pôle de compétitivité mondial Lyonbiopôle. Nous sommes heureux d'avoir pu jouer le rôle d'animation scientifique et de rapprochement des grands groupes et des PME, qui a permis à ImmunID de bénéficier d'un hébergement au sein du Centre d'Infectiologie du pôle dans le cadre du projet collaboratif labellisé "Platine" et entre autres de qualifier leur station de météo immunitaire sur un système de Roche Diagnostics. Lyonbiopôle confirme ainsi sa dynamique d'innovation et de stimulation de l'écosystème dans les domaines du diagnostic, des vaccins et des biothérapies", conclut Yves Laurent, directeur général de Lyonbiopôle.

En savoir plus

Située à Grenoble et Lyon, ImmunID est leader de l’analyse de la diversité combinatoire du répertoire immunitaire. Grâce au concept original de "météo immunitaire", ImmunID propose des solutions de diagnostic et d’immunomonitoring innovantes pour caractériser des dysfonctions du système immunitaire ou encore analyser l’impact des immunothérapies sur le répertoire immunitaire.

Dans le segment Biotech & Pharma, les solutions ImmunTraCkeR® et ImmunIG® sont utilisées de la recherche à la validation clinique pour mesurer la sécurité et l’efficacité de molécules telles que les anticorps monoclonaux (ex anti CD20), les Interleukines (IL2, IL7…), les vaccins (prophylactiques ou thérapeutiques).