Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

ImmunID : accord de collaboration avec les Hospices Civils de Lyon et 1ère inclusion de l'étude clinique RIPAL

le 7 octobre 2010

ImmunID, société de diagnostics innovants en immunomonitoring et médecine personnalisée en cancérologie et maladies infectieuses, a annoncé, le 4 octobre 2010, le démarrage de l'étude clinique prospective RIPAL sur des patients atteints de lymphomes ou de leucémies lymphoïdes chroniques.

Cette étude vise à identifier précocement les patients à risque infectieux sur la base de leur cartographie immunitaire pour aider les médecins à adapter au mieux les traitements anti-cancéreux.

Déclarations

Nicolas Pasqual, PDG d'ImmunID

« Nous sommes heureux de débuter cette nouvelle phase de validation en onco-hématologie clinique en étroite collaboration avec les Hospices Civils de Lyon et plus particulièrement avec une équipe de premier rang telle que celle dirigée par le Pr Gilles Salles ».

« Cette étude clinique de grande ampleur réalisée avec une équipe clinique reconnue mondialement pour ses travaux sur les lymphomes et les LLC, vient renforcer l'évaluation de la valeur diagnostique et pronostique de la qualité du répertoire immunitaire étudiée avec nos deux tests phares grâce au score NDL® d'ImmunID. A terme elle a pour objectif d'aider les médecins à caractériser et suivre l'évolution du déficit immunitaire d'un patient grâce à la mesure du Biomarqueur de « Divpénie® » et ceci durant toute la durée du traitement anticancéreux ».

Pr. Gilles Salles, responsable du service d'hématologie clinique

« Les outils d'étude du répertoire immunologique développés par ImmunID constituent une approche innovante et originale pour apprécier le statut des défenses immunitaires des patients atteints de cancers hématologiques ».

« Ceci peut avoir une importance dans la conduite des traitements anticancéreux et la surveillance des effets secondaires. L'objectif de l'étude RIPAL est de préciser cet apport, et nous souhaitons avancer rapidement pour savoir si ce nouveau test nous aidera à mieux prendre en charge les patients atteints de lymphomes et de leucémies lymphoïdes chroniques. »

Cécile Thébault, SOFIMAC

« Le démarrage de cette étude s'inclut dans le cadre du plan d'investigations cliniques ambitieux lancé par ImmmunID aux fins de soutenir la validation des applications de ses tests auprès de la communauté scientifique et industrielle. L'envergure de ces études et la qualité et l'expertise des équipes cliniques qui collaborent à ces programmes, pour cet axe onco-hématologique l'équipe du Pr Gilles Salles, sont absolument fondamentales pour asseoir, de manière pérenne dans le temps, le succès des outils proposés par ImmunID. »

L'étude RIPAL (Répertoire Immunologique chez les Patients Atteints de Lymphomes et de leucémies lymphoïdes chroniques)

Contexte 

Les lymphomes et les leucémies sont des pathologies fréquentes avec respectivement 11 000 et 6 000 nouveaux cas par an en France. La mortalité est liée principalement à l'échappement thérapeutique mais aussi aux complications infectieuses en rapport avec l'immunodéficience induite par les traitements et la maladie elle-même.

Les lymphocytes B et T assurent la reconnaissance spécifique des pathogènes grâce à des récepteurs membranaires spécifiques appelés BCR (B Cell Receptor) et TCR (T Cell Receptor). Un répertoire de lymphocytes normal est composé d'une très grande diversité de récepteurs BCR et TCR lui permettant de reconnaitre une infinité de pathogènes différents.

Des données récentes indiquent que les modifications de ce répertoire immunitaire des lymphocytes influencent la toxicité et la réponse au traitement. Notamment une faible diversité du répertoire, appelée « Divpénie® » conduirait à une augmentation des risques infectieux.

Objectif de l'étude

La société ImmunID a développé 2 kits (ImmunTraCkeR® et Immun'Ig®) ainsi que le score NDL® permettant entre autre de caractériser et suivre l'évolution de la diversité du Répertoire Immunitaire d'un patient et du clone identifié au diagnostic pendant toute la durée du traitement mais surtout de détecter très précocement l'apparition d'une Divpénie® en cartographiant la diversité des réarrangements V-J des récepteurs BCR et TCR.

L'étude clinique RIPAL réalisée par le service d'hématologie des Hospices Civils de Lyon, à Lyon-Sud, et dirigée par le Pr Gilles Salles, porte sur plus de 100 patients au diagnostic ainsi qu'en suivi de traitement (par anticorps anti-CD20 rituximab et/ou diverses chimiothérapies).

L'étude a pour objectif de décrire les variations de la cartographie du répertoire immunitaire conduisant à une divpénie à l'aide des dispositifs de diagnostic in vitro développés par ImmunID. La détection précoce du biomarqueur « Divpénie® » permettrait d'identifier rapidement les patients à risque infectieux et aiderait les médecins à adapter au mieux le traitement (choix du type de chimiothérapie, dose, traitements prophylactiques complémentaires, etc.).

En savoir plus

Les HCL

Deuxième Centre Hospitalier Universitaire de France, les Hospices Civils de Lyon sont un établissement public de santé. Forts de leurs 200 ans d'histoire, ils regroupent 15 établissements de soins, généralistes ou de spécialités, structurés autour de 6 groupements hospitaliers : Nord, Sud, Est, Edouard Herriot, Gériatrie et Hôpital Renée Sabran.

Leurs professionnels assurent au quotidien leurs missions de soins, d'enseignement, de recherche et d'innovation médicale.

ImmunID

Située à Grenoble et Lyon, ImmunID est une société de diagnostic, fortement impliquée dans le développement de biomarqueurs pour la médecine personnalisée. ImmunID est leader de l'analyse de la diversité combinatoire du répertoire immunitaire.