Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

IDEEL : lancement de l'Institut des énergies décarbonées et écotechnologies de Lyon

le 23 octobre 2012

  • English version

IDEEL, l'Institut des énergies décarbonées et écotechnologies de Lyon qui vise à inventer l'usine du futur, a été lancé vendredi 5 octobre 2012.

IDEEL ambitionne de développer des solutions innovantes pour rendre plus propres les procédés industriels, et de transformer les rejets industriels en produits valorisables ou en nouvelles sources d'énergie.

IDEEL, l'innovation au service de l'usine du futur

IDEEL a été créée dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt IEED du programme Investissements d'avenir.

Les projets de R&D menés au sein d'IDEEL visent à :

  • réduire les consommations d'énergie, de matières premières issues du pétrole, l'émission de CO2, le volume de déchets, les pertes énergétiques et thermiques ; à
  • valoriser ou recycler les émissions de CO2 et de déchets des usines et à
  • développer de nouveaux produits à faible impact environnemental, répondant aux nouvelles demandes sociétales.

De nombreuses filières industrielles sont ainsi concernées : la chimie et l'énergie bien sûr, mais aussi l'agroalimentaire, la pharmacie ou les biotechnologies.

Les enjeux socio-économiques à moyen et long terme sont considérables. Non seulement sur le plan environnemental, avec la mise au point de procédés plus propres et plus efficients, mais aussi sur le plan économique au travers de la création de nouvelles filières industrielles, de nouveaux domaines d'ingénierie et de services associés, créateurs de richesse et d'emploi au niveau local et national.

IDEEL, l'institut d'excellence sur les énergies décarbonées au coeur de la Vallée de la chimie

IDEEL, située au coeur de la Vallée de la chimie, rejoint ainsi l'un des principaux bassins industriels et de recherche français du secteur.

Dans une première phase, IDEEL va se concentrer sur des programmes de recherche en bioénergie, procédés bas carbone et recyclage, tout en développant outils et compétences en simulation numérique, analyse industrielle et évaluation environnementale. Cette phase correspondra à un important programme d'investissements de l'ordre de 30 M€ sur 6 ans, permettant à IDEEL de se doter de plateformes technologiques et de pilotes pré-industriels.

Très rapidement, IDEEL proposera une gamme d'offres technologiques, de prestations, de formations et de partenariat de recherche à tous les acteurs des filières concernées, et en particulier aux PME. IDEEL entend ainsi être un partenaire actif des pôles de compétitivité, notamment du pôle Axelera, qui a beaucoup oeuvré dans la préparation du projet d'IEED (sous le nom de projet INDEED).

IDEEL sera hébergée au coeur de la Vallée de la chimie, dans les locaux d'Axel'One, dans un premier temps sur le site de Solaize (pour le domaine des procédés innovants), puis sur les sites de Saint-Fons (pour le domaine de matériaux innovants) et enfin de LyonTech-la Doua.

Les objectifs d'IDEEL sont ambitieux et ne pourront être atteints qu'au travers d'un partenariat fort avec un réseau d'entreprises et de centres de recherche régional.

IDEEL, un partenariat ambitieux au service du développement durable

Cette concentration de talents devrait permettre à IDEEL d'engager d'ici 3 ans plus de vingt projets de R&D, et d'aboutir d'ici dix ans à une centaine de brevets déposés, à la signature de 50 accords de licence et de participer à la création d'environ 2 000 emplois.

Pour Bernard Blez, Président d'IDEEL, et Eric Larrey, son Directeur Général : "La création d'IDEEL est une première étape d'un processus qui permettra de concevoir en France des sites industriels répondant aux enjeux du développement durable, plus efficaces et plus compétitifs. La stratégie d'innovation qui se met en place permettra de doper la compétitivité des sites industriels installés en France, de créer de nouvelles filières et de nombreux emplois et un savoir-faire exportable à l'international."

En savoir plus

IDEEL est une SAS au capital de 300 000 € qui compte quatre actionnaires privés (Arkema, GDF Suez, Rhodia, Suez Environnement) et deux actionnaires publics (IFP Energies Nouvelles et l'Université de Lyon).

La R&D d'IDEEL s'articule autour d'un programme transverse (incluant simulation numérique, analyse industrielle et évaluation environnementale) et trois programmes filières : bioénergies, procédés bas carbone et recyclage.

La création de la société a reçu le soutien :

  • des pôles de compétitivité Axelera, Tenerrdis, LUTB, Viaméca, Plastipolis et Trimatec,
  • de l'ARDI ainsi que
  • des collectivités du Grand Lyon, de Saint-Etienne Métropole, de la Région Rhône-Alpes,
  • d'entreprises (Total, BlueStar Silicones, Technip, Recupyl, Prosernat, Eurecat),
  • de centres de recherche (IFTH, CEA, FCBA, CTP) et
  • d'Interfora.