Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Grand Lyon : signature d'un avenant au contrat urbain de cohésion sociale de l'agglomération lyonnaise en octobre 2012

le 24 octobre 2012

Le contrat urbain de cohésion sociale (CUCS) de l'agglomération lyonnaise a été signé initialement pour la période 2007-2009 avec une première prolongation en 2010.

L'avenant signé formellement le jeudi 18 octobre 2012, à Lyon la Duchère en présence du ministre délégué à la politique de la ville, prolonge et actualise le CUCS 2007-2009. Ses dispositions s'appliqueront jusqu'à fin 2014.

Un CUCS d'agglomération pour formaliser les enjeux portés par la politique de la ville

"Politique de la ville" est le nom donné à une politique de requalification urbaine et de cohésion sociale au bénéfice de quartiers où se concentrent des difficultés afin d'enrayer leur marginalisation.

Le principe consiste à concentrer et à articuler sur ces sites prioritaires tous les objectifs urbanistiques, économiques et sociaux de la politique d'agglomération. Ces programmes d'action sont formalisés par le CUCS d'agglomération.

Le CUCS d'agglomération identifie les quartiers prioritaires de la politique de la ville et définit les grandes actions à y conduire.

Défini conjointement par le Grand Lyon et l'Etat, le CUCS de l'agglomération lyonnaise est signé par les 25 communes concernées. En parallèle, chaque commune dispose de sa propre convention d'application, qui identifie plus précisément les priorités locales.

En ce sens, la politique de la ville est un vaste partenariat entre les institutions. Assemblier, le Grand Lyon réunit en permanence les élus des 25 communes concernées pour organiser leur dialogue avec les principaux partenaires et capitaliser les expériences locales. En permettant aux communes d'oeuvrer ensemble pour une convergence dans la conduite des volets urbain et social, la politique de la ville sert de levier à une démarche globale de mixité sociale.

Les nouvelles orientations du CUCS

Le nouveau CUCS de l'agglomération lyonnaise renforce les dispositifs du CUCS initial et les complète avec 3 thèmes particuliers.

Une politique de la jeunesse

Le CUCS apporte un complément aux politiques, notamment éducatives, qui concernent la jeunesse. Il privilégie les actions s'adressant aux jeunes qui, du fait des effets de la précarité qu'ils vivent, ont besoin d'un accompagnement spécifique :

  • actions en faveur de l'emploi et de la formation,
  • engagement des jeunes dans les initiatives pour la cité,
  • la prise en compte de la parole des jeunes dans l'espace public.

La diversité culturelle comme levier d'intégration à l'échelle de l'agglomération lyonnaise

La diversité culturelle est une réalité du peuplement des quartiers de l'agglomération lyonnaise et une expression de l'histoire française qui doit être mobilisée pour renforcer le lien social et le lien politique :

  • en créant les conditions du partage pour permettre une bonne inter connaissance et refuser les entre soi,
  • en faisant de ces différences une composante de notre histoire locale à valoriser dans une démarche inter culturelle.

La citoyenneté, ciment de la République

La reconnaissance de la diversité doit se conjuguer avec l'adhésion partagée aux valeurs de la République à travers la pratique de la citoyenneté, ce qui implique :

  • de promouvoir l'égalité d'accès et de traitement aux différents services publics,
  • de lutter contre toutes les formes de discrimination,
  • de mobiliser les jeunes des quartiers prioritaires sur des valeurs de solidarité qui leur parlent,
  • d'étendre la notion du "vivre ensemble" à l'intégration,
  • de développer les actions d'éducation populaires.