Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Grand Lyon : participation à SG Paris 2013, l'événement dédié aux réseaux énergétiques intelligents

le 3 juin 2013

Le Grand Lyon, engagé dans le déploiement de projets d'expérimentation "smart grids" majeurs, participera à SG Paris 2013 l'événement dédié aux réseaux énergétiques intelligents, le jeudi 4 juin 2013 au CNIT à Paris la Défense.

Le Grand Lyon sera représenté au salon lors du débat "les smart grids, une vraie nouvelle filière industrielle ?" qui se tiendra à 14h30.

Le Grand Lyon intervient sur cette table ronde au titre de l'action qu'il mène pour promouvoir l'innovation sur son territoire et notamment dans le domaine des smart grids, domaine pour lequel l'agglomération lyonnaise fait aujourd'hui figure de collectivité pilote. Aucune ville en Europe n'est engagée dans un programme d'expérimentation aussi complet à ce jour.

3 démonstrateurs smart grids dans le Grand Lyon

Trois démonstrateurs smart grids sont aujourd'hui lancés et entrent dans une phase opérationnelle. Ils répondent chacun à un aspect spécifique de la chaine de valeur liée à la gestion intelligente des réseaux électriques.

Le projet de démonstrateur Lyon Smart Community

Le projet de démonstrateur "Lyon Smart Community", dans le tout nouveau quartier de Lyon Confluence, repose sur une collaboration avec le NEDO (l'équivalent de l'ADEME au Japon) et un consortium de sociétés japonaises associées à des acteurs français.

Ce projet doit permettre de tester le modèle économique d'un smart grid intégré à l'échelle d'un quartier "intelligent" en associant trois expériences :

  • la construction d'un bâtiment à énergie positive qui devra assurer la génération, le stockage et la gestion de toutes les énergies nécessaires à tous les usages ;
  • la mise en oeuvre et démonstration d'un système de gestion de l'énergie pour véhicules électriques en auto-partage (destinés aux entreprises du quartier) chargés à l'aide de l'électricité produite par des panneaux photovoltaïques ;
  • la démonstration d'un système de suivi de la consommation domestique d'énergie pour l'électricité, le gaz et l'eau, avec une attention particulière pour la mesure détaillée de la consommation d'électricité.

Le démonstrateur GreenLys

Le démonstrateur "GreenLys", animé par ERDF et qui réunit un consortium d'acteurs (GDF SUEZ, Grenoble INP, Schneider Electric, Gaz Electricité Grenoble), est le projet smart grid le plus intégré qui teste le fonctionnement d'un réseau électrique intelligent dans sa globalité.

Il met à contribution l'ensemble des acteurs du marché de l'électricité : du producteur, au consommateur final en passant par le distributeur et le fournisseur d'électricité.

Avec près de 40 millions d'euros d'investissement sur 4 ans (2011-2014), le projet GreenLys sera développé au niveau de 2 plateformes technologiques, à Lyon et Grenoble, auprès de 1 000 clients résidentiels et 40 sites tertiaires (bureaux, magasins, etc.).

Le projet Smart Electric Lyon

Le projet "Smart Electric Lyon" piloté par EDF prévoit un démonstrateur à très grande échelle, en aval du compteur, auprès de près de 20 000 foyers. Avec la volonté de sensibiliser le consommateur aux enjeux de maitrise de la consommation, l'usager est ici au coeur de la démonstration : il devient le premier contributeur et acteur du test.

L'importance des données recueillies assurera la fiabilité statistique des enseignements. Pour faciliter la diffusion des systèmes Smart Grids, la standardisation sera aussi un des objectifs.

Grand Lyon, la ville intelligente (smart city)

Le déploiement de ces trois projets à Lyon qui impliquent de nombreux acteurs français et internationaux fait de l'agglomération lyonnaise une vitrine technologique d'avant-garde sur l'enjeu industriel de taille que représentent les réseaux électriques intelligents.

C'est également l'illustration d'un territoire fortement inscrit dans la dynamique de construction d'une ville intelligente.

Le Grand Lyon est aujourd'hui un partenaire essentiel dans la réflexion des modèles urbains de demain et une collectivité convaincue du rôle que ces réseaux de nouvelle génération ont à jouer dans les années à venir.