Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Grand Lyon, l'Esprit d'Entreprise : retour sur la rencontre du 5 mai 2011

le 6 mai 2011

Les six présidents du groupe de gouvernance de "Grand Lyon, l'Esprit d'Entreprise" (Gérard Collomb pour le Grand Lyon, Bernard Fontanel pour le MEDEF, Philippe Grillot pour la CCI de Lyon, François Turcas pour la CGPME, Alain Audouard pour la Chambre des Métiers et de l'Artisanat du Rhône, Michel Lussault pour l'Université de Lyon) se sont réunis le jeudi 5 mai 2011, au Grand Lyon pour évoquer ensemble trois sujets majeurs pour le développement économique et le rayonnement de l'agglomération lyonnaise, à savoir :

Des projets d'envergure qui ont tous pour ambition d'accroître l'attractivité du territoire à l'échelle nationale et internationale et dont les enjeux économiques sont multiples.

Aéroports de Lyon

Alors que l'Etat pourrait bientôt lancer l'ouverture du capital des aéroports régionaux, les acteurs publics et économiques de l'agglomération lyonnaise se mobilisent.

Si l'Etat lance effectivement un appel d'offres, le Grand Lyon et la CCI de Lyon, actionnaires des Aéroports de Lyon, souhaitent qu'il permette de sélectionner un projet industriel dans une logique d'investissement à long terme à même de garantir un développement ambitieux pour Lyon-Saint Exupéry.

Le GLEE est favorable au fait que la CCI de Lyon et le Grand Lyon constituent un bloc local et entrent en contact avec les investisseurs potentiels pour assurer la préservation des intérêts du territoire dans le cadre de l'évolution capitalistique de la société Aéroports de Lyon.

Construction du Pôle métropolitain

Les membres de "Grand Lyon, l'Esprit d'Entreprise" ont réitéré le jeudi 5 mai 2011 leur approbation et leur intérêt pour la démarche métropolitaine dans laquelle s'est engagé le Grand Lyon. Ils s'associeront à la construction de la gouvernance économique du pôle métropolitain, notamment en se mobilisant pour la mise en place d'une conférence métropolitaine des entreprises.

En effet, il a été proposé aux partenaires de GLEE de contribuer aux côtés du Grand Lyon à la mobilisation des forces économiques sur le projet métropolitain. Cela passe par la mise en place d'une Conférence économique métropolitaine qui regrouperait :

Pour rappel, le Grand Lyon s'est engagé depuis 2009 dans un travail de coopération avec ses homologues Saint-Etienne Métropole, la Communauté d'agglomération de Porte de l'Isère, et depuis 2010 avec la Communauté d'agglomération du Pays Viennois.

Ensemble, ces agglomérations participent à l'élaboration d'actions concrètes communes dans les domaines de l'économie, la culture, les transports et l'aménagement. Raisonner ensemble à l'échelle métropolitaine ouvrira de nouvelles capacités de développement pour la population et les entreprises.

L'opportunité, donnée par la réforme territoriale votée en 2010, permet aujourd'hui d'asseoir la concrétisation de cette coopération au sein d'un Pôle métropolitain. La création de cette nouvelle entité pourra renforcer la coordination déjà existante entre les membres de la coopération métropolitaine avec les acteurs de la gouvernance économique des différents territoires et par conséquent, avec les instances de "Grand Lyon, l'Esprit d'Entreprise".

Investissements d'Avenir (Grand Emprunt) : projet IDEX

Les partenaires de "Grand Lyon,  l'Esprit d'Entreprise" ont, le 5 mai 2011, renouvelé leur soutien au PRES et aux établissements partenaires pour la candidature IDEX, et en ont également profité pour rappeler que ce projet est indispensable pour le territoire en termes de développement économique.

Un courrier sera transmis à l'Université de Lyon pour formaliser le soutien des partenaires de GLEE en amont de la remise du dossier IDEX prévue le 19 mai 2011.

Fruit d'une démarche collective orchestrée par le PRES, le projet d'initiative d'excellence intitulé "Lyon/Saint-Etienne, Métropole d'Innovation et de Création", est sans conteste un acte déterminant et fondateur pour le développement et le rayonnement international de notre université et de notre recherche.

Il s'agit là de porter une vision à long terme d'un développement universitaire ambitieux et ouvert sur la société et l'économie, avec des pôles d'excellence spécialisés, lisibles et identifiés qui confortent le positionnement de l'agglomération comme territoire d'innovation, le tout en s'appuyant sur une gouvernance resserrée et efficace.