Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Grand Lyon : installation de nouveaux containers à verre design "mosaïque"

le 9 novembre 2012

Le Grand Lyon s'est doté de nouveaux containers à verre signés Design Office. Les lyonnais peuvent avec raison se poser des questions sur ce mobilier urbain.

Ses proportions nouvelles et l'élégance du dégradé de couleurs en font un mobilier reconnaissable par tous.

Le container "mosaïque", une signature unique et créative

Les concepteurs du container "mosaïque" sont l'agence de design lyonnaise Design Office, chargée de la réflexion en amont et de la création du mobilier, et la société de Vénissieux Biloba Environnement, spécialisé en développement et industrialisation de container pour la collecte des déchets recyclables.

"Le carré, forme géométrique intemporelle emprunté à l'architecture, a été le point de départ de la réflexion, confie Joseph Mazoyer, designer. Et c'est un assemblage de carré qui est la base du concept pour traduire la mosaïque de collectivités et de territoires qui forment le Grand Lyon." Tous ces territoires sont impliqués dans un même objectifs commun : mieux collecter pour favoriser le recyclage des matériaux. Ainsi le concept graphique fait allusion au recyclage, avec un ensemble de morceaux qui se sont recomposés pour former une nouvelle matière et un nouvel objet.

Le container "mosaïque", un appel au tri sélectif

"Avec le container mosaïque, nous apportons une réponse engagée et subtile à l'antagonisme classique auquel doit répondre tout mobilier urbain, explique le designer ; comment être à la fois visible et identitaire pour appeler les concitoyens à une meilleure pratique, et être inversement discret pour s'intégrer et se fondre dans l'espace urbain." En ce sens, le container mosaïque incarne la démarche du Grand Lyon vis à vis de la collecte et du recyclage.

"Nous lui avons voulu des dimensions à taille humaine, notamment avec une faible hauteur pour privilégier l'accès du mobilier de collecte à tous y compris aux personnes à mobilité réduite sans stigmatisation" poursuit Joseph Mazoyer.

Ces proportions innovantes permettent de limiter l'effet barrage visuel pour les riverains ; de cette manière, l'objet s' intègre aussi bien dans un environnement moderne que traditionnel. Astucieux : la mosaïque de carrés qui s'entremêlent crée un relief anti-affichage et dissuade les tagueurs !

Le Grand Lyon se félicite de voir fleurir ce nouveau mobilier urbain créatif sur son territoire.