Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

French Tech : retour sur le déplacement de Lyon en Amérique du Nord en octobre 2014

le 23 octobre 2014

Rassemblés sous la bannière ONLYLYON, le Grand Lyon, la Ville de Lyon et la CCI de Lyon sont partis en mission internationale au Canada (Montréal) et aux États-Unis (Boston, New-York) du 3 au 10 octobre 2014 : l'occasion de faire valoir les atouts du territoire en matière de numérique.

Les entreprises de la French Tech de Lyon étaient du voyage : l'opportunité inédite de présenter leurs activités aux investisseurs potentiels et aux start‐up américaines pour nouer des partenariats.

Lyon French Tech exporte ses start-up en Amérique du Nord

Huit Tech champions lyonnais faisaient partie de la délégation :

  • Antidot - éditeur de logiciels spécialisé dans le big data
  • Inova Software - plateforme logicielle pour la gestion des partenariats technologiques
  • GLOWBL - plateforme de communication en ligne Glowbl
  • Anyfetch - moteur de recherche contextuel d'entreprise en Cloud (API)
  • Tilkee - logiciel d'hébergement et de suivi des propositions commerciales
  • Citizen data - plateforme de traitement de données spécialisée dans le textile intelligent
  • Vidcoin - solution de monétisation des jeux sociaux via la diffusion de vidéos publicitaires
  • Axeleo - accélérateur de développement BtoB dédié aux start-up numériques

Escale à Montréal (du 3 au 6 octobre 2014)

A Montréal, la délégation lyonnaise a notamment visité la Cité du Multimédia, un ancien quartier industriel et d'entreposage réhabilité à la fin des années 90 avec pour objectif la création de milliers d'emplois dans le secteurs des médias.

Le pôle de compétitivité lyonnais Imaginove a profité du séjour pour renouveler un accord de partenariat constructif avec le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ). Cette nouvelle entente porte sur la compétitivité des entreprises de la région Rhône-Alpes et du Québec dans les secteurs du numérique et des industries créatives (production audiovisuelle, animation et effets visuels). Plus précisément, l'accent est mis sur des projets de recherche et développement collaboratifs, les contenus et usages numériques, les nouveaux marchés de la robotique et de la ville intelligente.

Escale à Boston (les 7 et 8 octobre 2014)

La délégation lyonnaise a ensuite effectué un arrêt à Boston. Au programme, immersion dans l'écosystème numérique à travers des visites emblématiques :

  • MIT Mobile Expérience Lab, 
  • Cambridge Innovation Center,
  • Kendall Square, 
  • French Tech Hub (au Cambridge Innovation Center) et 
  • Mass Challenge (programme d'accélérateur de start-up).

La table ronde "Lyon French Tech meets Boston Tech Ecosystem", organisée avec les Tech champions lyonnais et l'écosystème de Boston-Cambridge, a conduit à un partage d'expérience autour d'une problématique de circonstance : comment investir les marchés US ?

Cet événement, suivi d'un networking, s'est tenu le mardi 7 octobre 2014 au NGIN Workplace (Cambridge, Massachusetts) en présence de plus de 60 personnes dont notamment : Stephan Dietrich (fondateur de Neolane - Adobe), Aymeric Vigneras (serial entrepreneur, fondateur de Sharalike), Fabrice Lacroix (fondateur d'Antidot), Eric Burdier (directeur général d'Axeleo). 

"Les start-up françaises ont pu avoir une vraie vision de ce qui se fait à Boston, de l'écosystème, des acteurs et des perspectives offertes", explique une chargée d'affaires de la CCI de Lyon. "Cela a d'ailleurs été décisif pour certaines qui se positionnent aujourd'hui sur une implantation à Boston."

Escale à New-York (les 9 et 10 octobre 2014)

Sautant sur l'opportunité du voyage de la délégation lyonnaise en Amérique du Nord, Lyon French Tech a monté une opération spécifique à New-York pour aider les Tech champions du Grand Lyon à s'exporter auprès de l'écosystème tech new-yorkais.

L'événement "Lyon French Tech" organisé le vendredi 10 octobre 2014 a ainsi réuni plus de 100 personnes de l'écosystème numérique new-yorkais : start-up, investisseurs et incubateurs new-yorkais, journalistes spécialisés et institutionnels.

Après un discours du président du Grand Lyon et de sa vice-présidente à l'innovation, Fabrice Lacroix (Antidot) et Mathieu Labey (Glowbl) ont fait la démonstration de la créativité et de la solidité des start-up lyonnaises. Leylan Mastermann (White Star Capital) est venu conclure un échange fructueux en expliquant les attentes des investisseurs new-yorkais à l'égard des start-up françaises.

Le networking qui a suivi a été des plus efficace, l'Empire State Building pour  toile de fond.

Lyon French Tech story, le film..