Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Finovi : résultats de l'appel d'offres n°5 pour le financement de projets

le 12 juillet 2010

Dans le cadre de son programme d'appel d'offres, le conseil d'administration de la Fondation Finovi réuni en séance le 14 juin 2010, et présidé par Charles Kleiber, a délibéré sur le cinquième appel d'offres pour le financement de projets de recherche en infectiologie.

A l'issue du processus de sélection, la Fondation Finovi a décidé d'attribuer une enveloppe de 600 k€ pour soutenir les équipes de recherche académiques locales. Cette enveloppe permettra de créer des postes de post-doctorants et viendra amorcer ou compléter le budget de fonctionnement des projets sélectionnés.

Les 8 projets soutenus

Les 8 projets soutenus sont les projets portés par :

  • Wim BURMEISTER
    • Unité de Biologie structurale des interactions entre virus et cellule–hôte, UMI3265 CNRS-UJF-EMBL
    • Projet : Exploring the viral protein BARF1 in Epstein-Barr Virus infection
    • Subvention : 50 000 €
  • Fabien CRAUSTE
    • Institut des Systèmes Complexes, CNRS-INRIA-ENS-UCB-UJF
    • Projet : Computational Immunology, immune response, multi-scale modelling, model validation, experiments
    • Subvention : 70 000 €
  • Thierry DEFRANCE
    • Unité d'Immunité, Infection et Vaccination, U851 INSERM-UCBL-HCL
    • Projet : Targeting the thymus-independent arm of the humoral Ab response: a novel immunotherapeutic approach to nosocomial infections
    • Subvention : 85 000 €
  • Eric FLEURY
    • Unité de l'Informatique du Parallélisme, UMR 5668 CNRS-INRIA
    • Projet : iBird-MOD : Individual Based investigation of Resistance Dissemination-Modeling
    • Subvention : 70 000 €
  • Pascal LEBLANC
    • Unité de Virologie Humaine, U758 INSERM-ENS Lyon
    • Projet : Exosomes: shuttles for transmission and dissemination of infectious prions
    • Subvention : 50 000 €
  • Nicole THIELENS
    • Institut de biologie structurale, UMR5075 CEA-CNRS-UJF
    • Projet : Innate immune defence against Streptococcus pneumoniae: role of the lectin pathway of human complement
    • Subvention : 120 000 €
  • Winfried WEISSENHORN
    • Unité de Biologie structurale des interactions entre virus et cellule–hôte, UMI3265 CNRS-UJF-EMBL
    • Projet : Structural and functional characterization of the minimal membrane fission machinery recruited by HIV-1
    • Subvention : 140 000 €
  • Lionel ZENNER
    • Unité de Biométrie et biologie évolutive, UMR 5558 CNRS-INRIA-UCBL1
    • Projet : Diversity and interactions on the microbial community of french tickborne pathogens, and the case of Coxiella-like endosymbionts and Coxiella burnetii.
    • Subvention : 15 000 €

 

Les critères de sélection

Ces projets s'inscrivent dans le cadre de la stratégie scientifique de la Fondation Finovi répondent à ses critères de sélection :

  • l'Excellence,
  • le thème de l'infectiologie,
  • le caractère novateur,
  • le caractère innovant et
  • la multidisciplinarité.

2 823 000 euros pour la recherche académique

Avec ce cinquième appel d'offres, cela porte à 2 823 000 euros, le montant du soutien financier accordé depuis 2 ans par la Fondation Finovi aux équipes de recherche académiques de Lyon et de Grenoble.

En savoir plus

La Fondation Finovi soutient la recherche académique sur les maladies infectieuses, et plus particulièrement les hépatites virales, les infections respiratoires et les infections nosocomiales. C’est un outil de structuration de la recherche en infectiologie à Lyon et à Grenoble.

Sa vocation est de renforcer le réseau des équipes de recherche locales en aidant les forces existantes et en attirant des forces complémentaires.

Son ambition est de :

  • contribuer au développement de nouvelles solutions thérapeutiques et préventives contre les maladies infectieuses ;
  • Contribuer à faire émerger un pôle de recherche en infectiologie qui soit reconnu pour son excellence à l’international

Le plan de développement de la fondation se décline selon plusieurs axes :

  • attirer des futurs leaders dans le domaine de l’infectiologie à travers la création de jeunes équipes ;
  • soutenir la recherche locale (financement de post-doctorants, soutien au démarrage de programmes de recherche innovants ;
  • fédérer et animer les communautés scientifiques académiques de Lyon et de Grenoble autour de l’infectiologie dans le but de monter de nouveaux projet ;
  • associer la recherche fondamentale et la recherche clinique sur des problématiques de santé publique.