Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

FEMESS 2011 : engagement du Grand Lyon aux côtés du forum régional de l'emploi et des métiers de l'économie sociale et solidaire

le 24 novembre 2011

Le Grand Lyon s'engage aux côtés du Forum régional de l'Emploi et des Métiers de l'Économie Sociale dans le cadre de son plan de mandat 2008-2014. Il propose de soutenir le secteur de l'économie sociale et solidaire, en tant que composante essentielle du développement économique du territoire.

La 4e édition du forum de l'emploi et des métiers dans l'économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes se tiendra vendredi 25 novembre 2011, à l'Espace Tête d'Or (Villeurbanne).

4 objectifs d'actions majeurs

En ce sens, le Grand Lyon s'est fixé quatre objectifs d'actions majeurs.

Connaître et faire connaître l'économie sociale et solidaire pour rendre lisible ce vecteur de développement économique souvent méconnu

Le Grand Lyon a mis en oeuvre un observatoire et développe une gouvernance pour favoriser son identification par les acteurs de l'ESS et ceux qui sont concernés par ce modèle de développement économique, en concertation avec les autres collectivités territoriales qui oeuvrent sur l'agglomération.

Valoriser et accompagner l'esprit d'entreprendre

L'ESS est capable de répondre à certains besoins d'une économie locale de proximité. Le Grand Lyon soutient l'esprit d'entreprise qui anime de nombreuses initiatives en ESS, grâce aux Coopératives d'Activité et d'Emploi mais aussi en finançant des structures qui améliorent la pérennité des projets grâce à la professionnalisation des entrepreneurs et l'accompagnement du financement des projets.

Soutenir de nouveaux modes d'habitat

Les coopératives d'habitants proposent une alternative au logement privatif et au logement social. Elles s'inscrivent dans un souci d'harmonie avec l'environnement, de mixité sociale et générationnelle et de mutualisation des services.

Par ailleurs, le Grand Lyon accompagne la réflexion d'un fonds d'investissement participatif dédié à une nouvelle offre de logement.

Organiser une évaluation des résultats des actions engagées

Il s'agit d'évaluer les effets d'un tel programme d'action en ESS sur le développement économique, ce qui passe par la construction d'indicateurs pour en mesurer l'impact.

Témoignage de David Kimelfeld, Vice-Président du Grand Lyon à l'économie

Quelle est votre politique en matière d'économie sociale et solidaire ?

La politique conduite en matière d'économie sociale et solidaire par le Grand Lyon a initialement contribué à renforcer la cohésion sociale et rétablir des équilibres économiques mis à mal par la crise.

En parallèle, depuis deux ans, le Grand Lyon a orienté son action sur une approche clairement économique et compétitive de l'économie sociale et solidaire et s'engage dans un plan d'actions lisibles et visibles pour promouvoir l'ESS dans ses politiques publiques et sur son territoire.

Pour définir ce plan d'actions, le Grand Lyon a mobilisé les structures représentatives de l'ESS et les a associées à sa gouvernance participative pour co-construire un plan d'actions qui tienne compte des politiques publiques menées par la collectivité en terme :

Plusieurs ateliers de travail avec les acteurs de l'ESS et les opérationnels du Grand Lyon ont permis de définir des actions qui se sont concrétisées par un engagement politique au travers de plusieurs délibérations en 2011.

Pourquoi soutenir cet événement en particulier ? Qu'est-ce qui le différencie des autres manifestations ?

Un emploi sur 10 de l'agglomération relève de l'économie sociale et solidaire avec un rythme de création supérieure à la moyenne des autres secteurs de l'économie. 5 secteurs emploient près de 90 % des salariés de l'ESS alors qu'ils ne représentent que 27 % des emplois de l'ensemble des salariés de l'agglomération.

Il est important pour le Grand Lyon de faire connaître ces secteurs (santé humaine et action sociale, enseignement et éducation, activités financières et d'assurance, activités de services, activités culturelles et artistiques) alors même qu'une grande attractivité pour les métiers de l'ESS existe auprès des demandeurs d'emploi, des étudiants et des salariés en désir de reconversion.

Le Grand Lyon se mobilise pour participer à cet événement car nombre des structures présentes, en particulier du secteur de la création d'entreprise, sont subventionnées par le Grand Lyon.

Depuis 4 ans, le Grand Lyon est un des partenaires financier significatif de cette manifestation et a fait évoluer cette édition 2011 en promouvant un temps spécifique dédié aux professionnels du secteur.

Quels sont les futurs enjeux de l'économie sociale et solidaire selon vous ?

L'économie sociale et solidaire est un acteur significatif de l'économie résidentielle, qui proposent des emplois non délocalisables, et qui a mieux résisté que l'économie productive à la crise économique et financière que nous traversons.

Améliorer la performance économique de ce secteur est un enjeu pour le Grand Lyon et nécessite de se préoccuper de gestion prévisionnelle des emplois pour anticiper les besoins en compétence, face au vieillissement des salariés du secteur et aux nouveaux métiers à inventer, de professionnaliser les acteurs, mais aussi de mettre en dialogues les acteurs de l'économie conventionnelle avec les acteurs de l'économie sociale et solidaire pour renforcer les synergies.

A cette fin le Grand Lyon clôture le mois de l'ESS par une manifestation le 30 novembre 2011 à l'Hôtel de communauté de 18h à 20h, première initiative de mise en dialogues des acteurs de l'économie et des acteurs de l'économie sociale et solidaire, avec : 

  • un temps où sera présenté les résultats du premier observatoire sur l'économie sociale et solidaire,
  • un temps institutionnel sur la représentation des acteurs de l'économie conventionnelle et
  • des tables rondes d'échanges entre entrepreneurs conventionnels et entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire.

En savoir plus

Suivez le Forum de l'emploi et des métiers de l'ESS 2011 sur la Web TV Dailymotion !