Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Expérimentation Move in Pure : 10 nouvelles voitures électriques au pool de véhicules du Grand Lyon en novembre 2013

le 28 novembre 2013

Le Grand Lyon franchit une étape de plus en faveur d'une mobilité urbaine propre et durable, en accueillant 10 nouvelles voitures électriques Renault Zoé pour son usage interne.

Pour s'inscrire dans les objectifs du Plan Climat (réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2020) et soutenir le développement d'une mobilité exemplaire sur son territoire, le Grand Lyon est engagé dans une expérimentation de véhicules électriques depuis juin 2012.

La communauté urbaine avait alors choisi de s'associer à la CNR qui prenait à sa charge l'alimentation électrique de 8 Citroën C-Zéro, via son dispositif Move in Pure.

"Move in Pure est un projet innovant d'alimentation électrique 100 % renouvelable" précise la CNR. Opérationnel depuis 2012, il permet d'alimenter les véhicules électriques par une énergie issue des centrales hydro-électriques, de panneaux photovoltaïques ou d'éoliennes. De plus, la CNR mène des expérimentations de pilotage intelligent de la charge de ces véhicules électriques.

Vendredi 15 novembre 2013, le Grand Lyon a réceptionné 10 nouvelle voitures électriques - Renault Zoé cette fois-ci - portant à 18 le nombre de véhicules alimentés en énergie propre, sur un parc total de 100 unités.

"Avec les Zoé et les C-Zéro, on cumule les avantages de l'électro-mobilité, de l'énergie renouvelable, de l'autopartage et du covoiturage entre agents" se réjouit-on côté Grand Lyon. Une action 4 en 1 qui s'inscrit donc pleinement dans la démarche Smart city initiée par la communauté urbaine de Lyon en février 2013, dont l'un des enjeux est de favoriser le développement de solutions innovantes de mobilités alternatives à la voiture autosoliste.

En savoir plus

Au-delà du parc automobile, les pools du Grand Lyon sont également équipés de 20 vélos traditionnels et de 20 vélos électriques permettant aux agents du Grand Lyon d'effectuer des trajets professionnels courtes distances.