Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

ECER 2010 : Lyon accède au top 10 des villes européennes préférées des entrepreneurs

le 12 mai 2010

L'édition 2010 du classement ECER - Banque Populaire attribue à Lyon la 9e place au classement des villes européennes préférées des entrepreneurs. Lyon est ainsi la première ville française où il fait bon entreprendre.

La politique en faveur de l'entrepreneuriat menée avec constance par le Grand Lyon porte ses fruits. Les actions conduites en direction des aspirants entrepreneurs par les membres du réseau Lyon Ville de l'Entrepreneuriat ont ainsi hissé Lyon à la 9e place du classement ECER - Banque Populaire des villes européennes préférées des entrepreneurs.

La métropole lyonnaise vient en tête des autres grandes villes françaises :

  • Lille se maintient à la 11e place,
  • Marseille et Paris progressent pour atteindre respectivement la 16e et la 26e place.

ECER : logo classement Banque Populaire 2010

Pour sa troisième édition, le classement européen ECER - Banque Populaire s'est appliqué à mesurer l'attractivité exercée par 37 villes européennes sur les porteurs de projet de création d'entreprise et à jauger le niveau de satisfaction qu'elles leur offrent. L'étude a cherché à apprécier la pérennité des dispositifs locaux en matière d'entrepreneuriat.

Les points-clés de l'étude

  • 37 métropoles étudiées dans 18 pays européens
  • Une étude basée sur une enquête de perception, administrée par téléphone auprès de dirigeants d'entreprises entre décembre 2009 et janvier 2010
  • Entreprises créées il y a 5 ans (entre 2005 et 2006)
  • Entreprises implantées sur les aires métropolitaines européennes les plus dynamiques
  • Entreprises sélectionnées selon des profils particuliers (innovantes, classiques, sociale-unipersonnelle)
  • 5 thématiques : promotion, ante-création, post-création, financement, environnement
  • 3 secteurs étudiés : commerces, industries, services
  • Un échantillon de base de 170 000 entrepreneurs sur toute l'Europe
  • 4 500 entrepreneurs soit plus de 100 par ville

Le modèle Lyonnais : un « éco système entrepreneurial » pionnier

Depuis 2004, Lyon Ville de l'Entrepreneuriat a choisi l'entrepreneuriat comme axe de développement économique et social pour l'agglomération. L'idée force étant de se regrouper à plusieurs acteurs, d'unir et de partager ses compétences, de mutualiser ses retours d'expériences.

C'est dans cette logique collaborative et de confiance, que Lyon a réussi à se construire un  « éco système entrepreneurial » fort.

Lyon Ville de l'Entrepreneuriat : accompagner le futur chef d'entreprise dès que l'idée commence à germer

La démarche du réseau se veut active, dynamique et positive. A Lyon, le chemin de la création d'entreprise est facilité grâce à ce réseau de structures professionnelles. Il est essentiel pour Lyon Ville de l'Entrepreneuriat d'accompagner les « jeunes pousses », de leur donner les moyens de grandir, de se financer, de développer leur liens commerciaux, de trouver les bons partenaires, d'innover… Le réseau va même plus loin en renforçant ses actions d'accompagnement post-création pour aider les sociétés récemment créées ou reprises à être pérennes et devenir des entreprises de croissance.

C'est un enjeu fort pour les porteurs de projet et pour le Grand Lyon qui doit pouvoir revendiquer d'être l'une des métropoles européennes les plus favorables à la création et au développement des entreprises.

En savoir plus

Lyon Ville de l’Entrepreneuriat en chiffres

  • En 2009, comme en 2008,
  • Avec quelques 9 600 créations en 2008, Lyon se place comme la première agglomération française (hors Paris) en terme de création d’entreprises
    • (loin devant la deuxième, Marseille - 7 900 créations).
  • En 2008, son taux de création (nombre d’entreprises créées / nombre d’entreprises existantes) est de 12 %
    • (11 % sur les plans régional et national).
  • 72 % des créations bénéficient aujourd'hui d'un accompagnement
    • (53 % en 2007).
  • ¾ des créateurs accompagnés sont assez, voir très satisfaits du soutien dont ils ont bénéficié.
  • Et les créateurs en redemandent :
    • 30 % d’entre eux (parmi lesquels beaucoup d’ex demandeurs d’emploi) sont preneurs d'un suivi post-création, notamment pour les questions d’ordre financier et comptable ou encore sur les stratégies commerciales.

Lyon Ville de l'Entrepreneuriat logo : réseau d'accompagnement à la création, reprise, transmission d'entreprise