Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

ECER 2009 : classement des villes entrepreneuriales européennes

le 9 avril 2009

Lyon est placée à la 14ème place du classement European Cities Entrepreneurship Ranking 2009 (villes entrepreneuriales européennes). L'étude ECER 2009 vise à apprécier le niveau de satisfaction des entrepreneurs face aux dispositifs mis à leur disposition par les acteurs publics et privés. Pour son édition 2009, le classement ECER-Banque Populaire a élargi son champ d'investigation à 37 métropoles européennes.

Les atouts de Lyon

L'entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l'agglomération lyonnaise. C'est un vecteur d'insertion sociale et de création d'emplois. Il contribue fortement au renouvellement du tissu économique. Le dispositif “Lyon, ville de l'entrepreneuriat” atteste de cette priorité. Avec 11 800 créations d'établissement dont 2 000 reprises en 2007 (soit +23% en 5 ans contre +13% pour les 9 autres plus grandes villes de France), Lyon se présente d'ailleurs comme l'un des principaux pôles du pays en matière d'entrepreneuriat.

Résultats 2009

Le top 15 du classement ECER 2009 :

  1. HELSINKI
  2. STOCKHOLM
  3. MÜCHEN
  4. MALMÖ
  5. HAMBOURG
  6. KÖLN
  7. FRANKFURT
  8. WIEN
  9. GÖTEBORG
  10. WARSZAWA
  11. LILLE
  12. VALENCIA
  13. BERLIN
  14. LYON
  15. PORTO

 

L'impact de la crise économique actuelle.

Autre enseignement de ce classement 2009, l'impact de la crise économique actuelle.

Il met en exergue les effets de cette crise sur la satisfaction des entrepreneurs avec un impact qui diffère vis-à-vis des plans de relance engagés par les Etats et les acteurs publics.

La crise économique a amplifié les attentes des jeunes créateurs d'entreprises vis-à-vis des dispositifs publics tout spécialement en matière de soutien post-création. ECER révèle ainsi la fragilité des jeunes entreprises à l'épreuve de la crise économique.

Méthodologie

ECER 2009 c'est 36 questions, administré auprès de 2 400 entrepreneurs, dans 37 métropoles européennes, 19 pays et… 14 langues.

3 profils d'entreprises

Afin qu'elles soient comparables entre elles, les entrepreneurs de chacune des villes ont été « sélectionnés » selon 3 profils d'entreprise :

  • innovante (dépôt de brevet),
  • classique (commerce, industrie ou services) ou
  • sociale (self-employment).

Elément commun supplémentaire : chacun doit avoir créé sa structure depuis trois ans au moins.

36 questions fermées ont été posées pour aborder 5 thèmes :

  1. l'accessibilité et la promotion de l'entrepreneuriat,
  2. l'accompagnement ante-création : conseil au démarrage de l'activité, diagnostic de projet, incubation…,
  3. l'accompagnement post-création : conseil, suivi, identification de partenariats…,
  4. les financements : aides, subventions, accès au prêt, au capital amorçage, au capital développement…,
  5. l'environnement : fiscal, immobilier, qualité de la vie, des infrastructures…,

les thématiques ont été passées au crible de l'étude ECER - Banque Populaire.

Les questionnaires ont été administrés, par téléphone, fin 2008.