Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Conjoncture hôtelière du Grand Lyon : octobre 2010

le 22 décembre 2010

Le mois d'octobre 2010 a commencé difficilement pour l'hôtellerie lyonnaise. Les manifestations et les grèves ont fait peur à une partie de la clientèle d'affaires qui a préféré annuler ou décaler sa venue.

Heureusement, l'organisation, en fin de mois, de plusieurs événements (IBM, Etat Généraux de la Francophonie, etc.) a permis de partiellement compenser ces difficultés. Les hôteliers haut de gammes ont même su trouver les ressources pour réussir à faire sensiblement progresser leurs performances.

Résultats hôtellerie du Grand Lyon

Observatoire hôtelier du Grand Lyon : données mensuelles

Octobre 2010

4 étoiles
 supérieur

4 étoiles
 standard

Moyenne
 4 étoiles

3 étoiles

2 étoiles

Economique

Moyenne

TO 2010

74,9 %

74,5 %

74,6 %

69,6 %

72,9 %

77,1 %

73,4 %

Var. / n-1

3,9 %

4,9 %

4,7 %

-3,3 %

-4,4 %

0,8 %

-1,2 %

RMC 2010

185 €

119 €

134 €

100 €

72 €

42 €

83 €

Var. / n-1

4,8 %

2,0 %

2,8 %

1,6 %

1,7 %

-0,5 %

1,8 %

RevPAR 2010

139 €

88 €

100 €

70 €

53 €

33 €

61 €

Var. / n-1

8,9 %

7,1 %

7,7 %

-1,7 %

-2,8 %

0,3 %

0,6 %

  

Observatoire hôtelier du Grand Lyon : données cumulées

Jan. à Oct. 2010

4 étoiles
 supérieur

4 étoiles
 standard

Moyenne
 4 étoiles

3 étoiles

2 étoiles

Economique

Moyenne

TO 2010

61,9 %

60,0 %

60,4 %

64,6 %

67,1 %

72,9 %

66,6 %

Var. / n-1

2,9 %

4,5 %

4,1 %

1,5 %

-3,9 %

3,9 %

0,8 %

RMC 2010

169 €

111 €

125 €

96 €

70 €

42 €

78 €

Var. / n-1

2,0 %

-0,7 %

0,0 %

-0,6 %

2,5 %

-0,3 %

0,5 %

RevPAR 2010

105 €

66 €

75 €

62 €

47 €

30 €

52 €

Var. / n-1

4,9 %

3,8 %

4,2 %

0,8 %

-1,5 %

3,7 %

1,3 %

 

Un bilan globalement positif pour l'hôtellerie lyonnaise en octobre 2010

Le mois a été mitigé pour l'hôtellerie lyonnaise, alternant le bon et le difficile. Au final, octobre 2010 s'achève sur un bilan globalement positif puisque le RevPAR continue de progresser.

Les hôtels haut de gamme, en particulier, affichent une vraie progression du chiffre d'affaires hébergement (RevPAR).

Le mois a été plus difficile pour l'hôtellerie de milieu de gamme. Les établissements de milieu de gamme ont défendu âprement leur prix moyen mais malheureusement la clientèle a parfois fait défaut.

Un début de mois difficile

Il est vrai qu'octobre 2010 a commencé sous de sombres auspices. Les grèves et les manifestations ont pénalisé le marché hôtelier. En particulier, les établissements accueillant une forte proportion de clients individuels venant à Lyon pour des motifs d'affaires. Cette clientèle, surtout quand elle venait d'un autre pays, a préféré décaler ou même annuler sa venue.

Une fin de mois meilleure

Heureusement, la fin du mois a été meilleure. La présence de plusieurs événements a redynamisé le marché et contribué aux bonnes performances de l'hôtellerie haut de gamme. La conférence IBM (25 au 29 octobre 2010) et les Etats Généraux de la Francophonie (26 et 27 octobre 2010) ont ainsi permis aux hôteliers d'améliorer leurs performances mensuelles.

Des indicateurs à la hausse en cumul annuel

En cumul annuel, les indicateurs restent, dans l'ensemble, orientés à la hausse. A la fin octobre 2010, le chiffre d'affaires hébergement enregistre en 2010 une progression de 1,3 %. Pas si mal pour une année paire, même si les performances restent en retrait de 2008.

En savoir plus

TO = Taux d'Occupation
RMC = Recette Moyenne par Chambre louée
RevPAR = Revenu moyen par chambres disponibles