Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Conjoncture hôtelière du Grand Lyon : janvier 2011

le 11 mars 2011

2011 commence par une hausse spectaculaire des performances. L'ensemble de l'agglomération affiche une progression de la demande et des prix moyens. L'augmentation est particulièrement forte dans l'hôtellerie haut de gamme où le chiffre d'affaires hébergement progresse de près de 40 %. Le Sirha a eu beaucoup de succès et illustre une année 2011, riche en évènements et congrès. Cette première bonne performance pourrait être le début d'une véritable reprise sur le marché lyonnais.

Résultats hôtellerie du Grand Lyon

Observatoire hôtelier du Grand Lyon : données mensuelles

Janvier 2011

4 étoiles
 supérieur
 5 étoiles

4 étoiles
 standard

Moyenne
 4 étoiles
 5 étoiles

3 étoiles

2 étoiles

Economique

Moyenne

TO 2011

63,6 %

59,7 %

60,6 %

62,5 %

68,8 %

73,7 %

66,3 %

Var. / n-1

16,9 %

15,5 %

15,8 %

12,7 %

10,9 %

14,8 %

13,5 %

RMC 2011

195 €

133 €

148 €

115 €

81 €

42 €

94 €

Var. / n-1

26,2 %

21,1 %

22,9 %

15,6 %

14,5 %

2,5 %

15,3 %

RevPAR 2011

124 €

79 €

90 €

72 €

56 €

31 €

62 €

Var. / n-1

47,5 %

39,8 %

42,4 %

30,2 %

26,9 %

17,7 %

30,9 %

  

Observatoire hôtelier du Grand Lyon : données cumulées

Jan. à Jan.

4 étoiles
 supérieur
 5 étoiles

4 étoiles
 standard

Moyenne
 4 étoiles
 5 étoiles

3 étoiles

2 étoiles

Economique

Moyenne

TO 2011

63,6 %

59,7 %

60,6 %

62,5 %

68,8 %

73,7 %

66,3 %

Var. / n-1

16,9 %

15,5 %

15,8 %

12,7 %

10,9 %

14,8 %

13,5 %

RMC 2011

195 €

133 €

148 €

115 €

81 €

42 €

94 €

Var. / n-1

26,2 %

21,1 %

22,9 %

15,6 %

14,5 %

2,5 %

15,3 %

RevPAR 2011

124 €

79 €

90 €

72 €

56 €

31 €

62 €

Var. / n-1

47,5 %

39,8 %

42,4 %

30,2 %

26,9 %

17,7 %

30,9 %

 

Après avoir bien résisté en 2010, l'hôtellerie lyonnaise affiche un premier mois 2011 spectaculaire. L'ensemble des catégories affiche une progression de l'occupation et des prix moyens. De l'hôtellerie économique aux établissements les plus haut de gamme, la croissance est à 2 chiffres pour chacun de ces indicateurs.

La progression du chiffre d'affaires hébergements (RevPAR) est impressionnante pour toutes les catégories. Ce sont,  cependant, les hôtels haut de gamme qui présentent la croissance la plus forte. Pour ceux-ci, la croissance du RevPAR est de l'ordre de 40 %. L'augmentation est moins forte pour les autres catégories mais reste appréciable, avec 18 % de mieux pour les établissements économiques et aux environs de 30 % pour le milieu de gamme.

Le Sirha (du 22 au 26 janvier 2011) a bien marché et a attiré de très nombreux exposants et professionnels. Les hôteliers attendaient beaucoup de cet évènement. Il a tenu ses promesses et a été accompagné d'une véritable reprise sur le marché des réunions, séminaires, congrès.

2011 commence sur de bonnes bases. Le nombre accru d'évènements prévus et une reprise de l'économie pourrait faire de 2011 une bonne année de reprise pour l'hôtellerie lyonnaise.

En savoir plus

TO = Taux d'Occupation
RMC = Recette Moyenne par Chambre louée
RevPAR = Revenu moyen par chambres disponibles