Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Congrès des cinq continents 2011 : déclaration de Lyon "quand la mondialisation nous rend fou, pour une écologie du lien social"

le 6 décembre 2011

Organisé par l'Observatoire National des pratiques en Santé Mentale et Précarité (ONSMP), et l'Université Claude Bernard Lyon 1, en collaboration avec des Institutions des cinq continents et des agences internationales, un colloque sur le thème "les effets psychosociaux de la mondialisation sur la santé mentale" s'est tenu pendant quatre jours à Lyon Villeurbanne du 19 au 22 octobre 2011.

Ce congrès était présidé par Jean Furtos, Directeur Scientifique de l'ONSMP.

La mondialisation abordée par ses effets psychosociaux sur les gens et sur les liens sociaux

Pour la première fois au monde, semble-t-il, la mondialisation a été abordée par ses effets psychosociaux sur les gens et sur les liens sociaux.

Des experts en santé mentale venant de 45 pays ont confronté leurs observations et leur analyse.

L'hypothèse du congrès était la suivante :

  • si chaque époque est soumise à de puissants processus qui influencent la manière dont les gens vivent en société,
  • notre époque est marquée par les effets psychosociaux de la mondialisation néolibérale, et ce dans les cinq continents ;
  • elle produit une précarité qui se caractérise par une incertitude sur le lien social, d'abord constatée sur les plus pauvres et les plus malades, mais non moins présente au cœur de nos sociétés.

Dans ce contexte, l'objectif n'était pas de dénoncer, mais de contribuer à faire émerger la face liante du processus de globalisation en antidote de sa force atomisante où l'homme n'a guère que trois options :

  1. l'hédonisme désenchanté ;
  2. l'isolement ;
  3. la guerre.

La déclaration de Lyon du 22 octobre 2011

Il ne s'agit pas seulement de l'avenir de la planète mais de ceux qui l'habitent, d'où l'ambition de fonder une écologie du lien social, devenue indispensable, ce qui se décline dans la "Déclaration de Lyon" qui s'intitule justement : "quand la mondialisation nous rend fou, pour une écologie du lien social".

En savoir plus

Vous pouvez demander l'intégralité de la Déclaration de Lyon du 22 octobre 2011 auprès du Dr Jean Frutos.