Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Cités et Gouvernements Locaux Unis : retour sur la rencontre de la commission coopération décentralisée du 1er juillet 2010, à Lyon

le 20 juillet 2010

Jeudi 1er juillet 2010, se sont réunis à l'Hôtel de Ville de Lyon les membres de la commission coopération décentralisée sous la présidence d'Hubert Julien-Laferrière, également vice-président du Grand Lyon chargé de la coopération décentralisée.

Le mandat arrivant à échéance en 2011, cette réunion portait sur 2 points majeurs :

  • établir le bilan des actions de la commission et des groupes de travail sur les 3 années écoulées et
  • se projeter dans l'avenir en imaginant le plan de mandat 2011-2013.

Le réseau Cités et Gouvernements Locaux Unis

Le réseau Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) est aux villes ce que l'ONU est aux États, à savoir une organisation internationale qui a pour finalité la paix internationale. Le réseau CGLU est le principal organisme de représentation des gouvernements locaux auprès des Nations Unies et de la communauté internationale.

Ce réseau mondial crée en mai 2004 réunit des villes et des associations nationales de pouvoirs locaux issus de 95 pays.

Le Grand Lyon, membre du bureau exécutif

En qualité de membre du bureau exécutif, le Grand Lyon fait partie de son instance dirigeante et participe activement à la mise en œuvre de ses objectifs aux côtés des grandes métropoles du monde : Barcelone, La Haye, Paris, Pretoria, Buenos Aires, Istanbul, Moscou, etc.

Retour sur la réunion du 1er juillet 2010, à Lyon

Actions fondamentales de la coopération décentralisée

La réunion du 1er juillet 2010 a été l'occasion pour ses membres de mettre en exergue deux actions fondamentales de la coopération décentralisée :

  • faire valoir la forte valeur ajoutée et sensibiliser les organisations internationales aux multiples actions des collectivités locales en terme d'aide publique au développement,
  • accroître et poursuivre le travail d'expertise sur l'amélioration de l'efficacité de l'aide publique au développement, en s'appuyant sur les membres experts siégeant à la commission, en proposant de nouveaux outils et de nouvelles actions à destination des pays en difficulté.

Se réunir, échanger, travailler ensemble et agir sur la scène internationale

Le réseau CGLU permet aux collectivités locales de se réunir, d'échanger, de travailler ensemble et d'agir sur la scène internationale. Elles agissent ensemble pour faire reconnaître l'importante contribution des villes à la mise en œuvre des objectifs du Millénaire du développement. L'amélioration de l'habitat insalubre, la gestion de l'eau, la participation des femmes à la vie politique locale... relèvent en effet de la mission quotidienne des élus locaux.

Le rôle des collectivités locales

L'engagement des collectivités locales au sein du réseau, leur mobilisation et leurs expertises permettent aux villes en difficultés de bénéficier de conseils et d'une aide publique non négligeable. Elles ont un rôle essentiel à jouer dans de nombreux domaines comme :

  • aider à la reconstruction d'infrastructures de première urgence pour des pays ayant été victimes de catastrophes naturelles (tremblement de terre en Haïti, etc.),
  • sensibiliser et avoir un rôle de médiateur auprès des acteurs locaux dans des villes où l'autonomie locale est menacée.

Le rôle de la commission coopération décentralisée

Le rôle de la commission coopération décentralisée est d'être :

  • un espace d'échanges et renforcer les solidarités entre pouvoirs locaux des différentes régions du monde,
  • un outil pour agir ensemble en faveur d'un développement durable et solidaire sur des destinations ou des thématiques communes,
  • un porte-parole pour faire reconnaître au niveau international la place et le rôle croissant des pouvoirs locaux par les gouvernements nationaux et les instances multilatérales.

Le Congrès de Mexico

Enfin cette réunion a aussi été l'occasion de travailler sur la manière dont la commission allait s'exprimer au Congrès de Mexico qui se déroulera du 16 au 20 novembre 2010 dans le cadre du Congrès Mondial de CGLU.

Ce congrès est organisé par le réseau CGLU et la ville de Mexico. Il s'agit du premier Sommet Mondial des Dirigeants Locaux et Régionaux. Il a pour objectif d'être un espace de débats sur les défis actuels et futurs auxquels font face les villes et les régions du monde.