Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

bioMérieux : le groupe pharmaceutique rejoint le G5 des laboratoires français

le 11 mars 2011

Le G5, association réunissant les principales entreprises de santé françaises, a annoncé, le 17 février 2011, son élargissement au groupe bioMérieux, acteur mondial du diagnostic in vitro.

A l'échelle mondiale, le G5 est un acteur de poids majeur réalisant un chiffre d'affaires de 34 milliards d'euros et investissant plus de 6 milliards d'euros en recherche et développement.

Renforcer la place de la France parmi les grands pays des sciences de la vie

A l'heure où la médecine vit une révolution et où s'ouvrent de nouvelles perspectives en termes de prise en charge personnalisée des patients, le G5 met en œuvre une nouvelle stratégie et souhaite ainsi s'élargir à d'autres industriels de la santé, dont les métiers vont de plus en plus converger vers une prise en charge globale des pathologies, alliant produits et services autour du patient.

Dans ce contexte, intégrer, au sein de l'association, la diversité des industries de santé traduit le souci du G5 de proposer une réflexion concrète propre à renforcer la place de la France parmi les grands pays des sciences du vivant. Ainsi réorganisée, l'association s'intéressera notamment au développement de la médecine personnalisée fondée sur le profil génétique et l'environnement du patient, impliquant une convergence plus étroite entre diagnostic et thérapeutique, avec la possibilité d'interactions constantes et d'adaptations en continu des traitements.

Croiser les expertises de l'industrie médicale française

L'arrivée de bioMérieux au sein du G5 permet de croiser les expertises de l'industrie française dans le domaine de la thérapeutique et des biomarqueurs, ou "théranostic", clé de voûte de la médecine personnalisée. Le développement du "théranostic" représentera, dans les prochaines années, un progrès industriel porteur d'investissements et de créations d'emploi.

Le développement du "théranostic" constitue également un progrès médical, dans la mesure où cette évolution permettra, au niveau individuel, d'optimiser le rapport bénéfice/risque des traitements en identifiant les patients répondeurs aux traitements. Cette nouvelle approche s'inscrit, de surcroît, dans la stratégie de maîtrise des comptes sociaux dans la mesure où elle permettra de garantir le bon usage du médicament, chaque patient recevant bien le traitement adapté à ses besoins.

"Leader français du diagnostic in vitro, bioMérieux est fier de rejoindre le G5 et de pouvoir ainsi manifester son attachement à l'excellence française dans le domaine des sciences de la vie. En raison notamment des évolutions technologiques et réglementaires mondiales, les industries de santé vivent une mutation d'envergure caractérisée notamment par la convergence entre les différents secteurs des industries de santé. La prise en compte de cette multi-disciplinarité dans la structure du G5 va lui permettre d'être une des principales forces de propositions en termes de politique industrielle et de stratégie d'innovation", a déclaré Jean-Luc Bélingard, président de bioMérieux.

En savoir plus

bioMérieux dont le siège social se trouve à Marcy-l'Etoile est une des plus importantes entreprises du Grand Lyon.

Il emploie 6 300 personnes dans le monde dont environ 2 150 personnes sur le Grand Lyon.