Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Biodistrict Lyon-Gerland : installation du bureau lyonnais de l'Organisation mondiale de la Santé

le 4 juin 2015

Le bureau lyonnais de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a inauguré en juin 2015 ses nouveaux locaux. Il reste à Lyon Gerland et s’installe dans l’immeuble Tony Garnier (24 rue Jean Baldassini, Lyon 7e), au cœur du Biodistrict Lyon-Gerland, dont il va renforcer le développement.

La Métropole de Lyon, un soutien de longue date de l’OMS

Le bureau lyonnais de l’OMS est né en 2001 d’un échange entre le Gouvernement français, la Métropole de Lyon, la Fondation Mérieux et l'OMS.

Ses missions ? Aider les pays à renforcer leurs capacités de surveillance et d’intervention afin de mieux donner l’alerte et d’agir rapidement lorsque des épidémies ou d’autres événements de portée internationale se produisent.

Soutien engagé de longue date auprès du bureau lyonnais, la Métropole de Lyon l’accompagne afin de garantir la réussite des activités de grande envergure menées.

Aujourd’hui, au sein du Biodistrict Lyon-Gerland, l’OMS côtoie des TPE et PME de produits et services innovantes, des équipements d’excellence, des experts de renommée mondiale ou encore un industriel leader du service thérapeutique.

Le Biodistrict Lyon-Gerland, pour viser le Top 10

Porté par la Métropole, le Biodistrict Lyon-Gerland ambitionne de positionner Lyon sur la carte des sites majeurs en biotechnologies-santé.

L’objectif est de placer la Métropole lyonnaise dans le TOP 10 international des sites majeurs d’implantation d’activités économiques et d’innovation en santé et biotechnologies.

Une démarche aux objectifs multiples

Le Biodistrict Lyon-Gerland a également pour objectifs de :

  • confirmer, dans le domaine des biotechnologies-santé, la place de leader de la région lyonnaise au plan national ;
  • devenir un moteur industriel et scientifique pour dynamiser l’économie de la Métropole de Lyon, à la fois en soutenant le développement des acteurs présents, ainsi qu’en créant et en attirant de nouvelles compétences ;
  • garantir l’évolution de la filière à Lyon Gerland, dans un quartier urbain construit.