Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Adan Silk : implantation de l'entreprise de cosmétiques japonaise à Lyon

le 17 octobre 2013

Le 10 septembre 2013, le fabricant japonais de cosmétiques Adan Silk - qui a bénéficié du soutien du bureau Japon de l'AFII tout au long de son projet - a annoncé qu'il choisissait Lyon pour sa toute première implantation hors du Japon.

Adan Silk, la conquête du marché français

L'entreprise, dont l'usine est située sur la petite île d'Amami-Oshima (Japon), met l'accent sur l'utilisation d'ingrédients naturels de haute qualité. Adan Silk produit lui-même ses ingrédients afin de s'assurer du respect de sa politique de non-utilisation d'agents actifs de surface dans le processus de production.

Adan Silk souhaitait promouvoir ses produits en Europe depuis la France, qu'il considère comme le grand pays de la cosmétique, notamment au travers de salons commerciaux spécialisés.

Adan Silk, une implantation lyonnaise accompagnée par l'Aderly

L'entreprise explique avoir choisi Lyon en raison du soutien chaleureux de  l'Aderly, mais aussi de l'existence d'une tradition industrielle locale dans le domaine du textile, et plus particulièrement dans la soie, qui constitue la matière première et la particularité des cosmétiques développés par Adan Silk.

David Appia, Président de l'AFII, a salué cette décision et rappelé que l'industrie cosmétique constituait l'un des atouts majeurs de l'économie française. Elle est à 81 % composée de PME, implantées sur 80 % du territoire français environ et constitue le 3e secteur exportateur net. Autant d'opportunités d'affaires pour les investisseurs étrangers qui ciblent non seulement le marché français, mais également le marché européen, bénéficiant ainsi de la renommée du savoir-faire français.

Le Grand Lyon se réjouit de l'implantation d'Adan Silk sur son territoire, dans un secteur porteur d'innovation, tant pour la fabrication des produits que pour leur commercialisation.